Fidji: élections dans un archipel coutumier des putschs

Publié le à SUVA (FJI)

Les Fidjiens votaient sous la pluie mercredi lors de législatives qui voient partir grand favori le Premier ministre Frank Bainimarama, ex-putschiste devenu militant reconnu de la cause climatique, 12 ans après son coup d'État.Quand il avait rétabli la démocratie en 2014, sa formation FijiFirst avait remporté 59% des voix. Cette fois-ci, les sondages le créditent de 68% des intentions de vote, face à une opposition divisée. M. Bainimarama, 64 ans, a promis la stabilité et la fin de la "culture du coup d'État" dans l'archipel de 920.000 habitants, où quatre gouvernements ont été renversés entre 1987 et 2006. Le principal rival du Premier ministre est aussi un ancien putschiste qui avait organisé deux coups d'État en 1987 et dirigé le pays de 1992 à 1999. Sitiveni Rabuka, du parti SODELPA, n'a eu la voie libre pour se présenter que lundi, quand une cour d'appel l'a relaxé d'accusations de corruption. Dix-sept bureaux de vote ont dû fermer leurs portes à cause de fortes pluies mais Pravin Narain, l'un des 550.000 électeurs de l'archipel du Pacifique Sud, a raconté que les opérations se passaient bien. "Ce temps ne suffit pas à assombrir le moral du peuple", a-t-il dit en votant à Suva. Les partisans de FijiFirst, qui contrôle 32 des 50 sièges du Parlement sortant, assurent qu'il a apaisé les tensions entre Fidjiens de souche et Indo-Fidjiens, descendants de la main-d'oeuvre indienne importée par les Britanniques pour travailler dans les champs de canne à sucre. De nombreuses ONG s'interrogent sur la nature réelle de la démocratie fidjienne. Mais il ne fait aucun doute que l'image du Premier ministre a changé du tout au tout en quelques années. M. Bainimarama fut qualifié de dictateur par l'Australie et la Nouvelle-Zélande après avoir pris le pouvoir le 5 décembre 2006 dans un coup d'État sans effusion de sang qui valut des sanctions aux Fidji et une suspension du Commonwealth et du Forum des Îles du Pacifique (FIP). Douze ans plus tard, l'ancien amiral est à la pointe de la lutte pour le climat en tant que président de la COP23. Il a notamment recueilli les louanges de l'ex-gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous tenez à la fois les rênes de votre foyer et de votre vie professionnelle. Vous voulez tout contrôler.

Taureau

Vous êtes freiné dans votre élan. Quelques obstacles se dressent soudainement sur votre route.

Gémeaux

Vous prenez un risque jugé insensé par vos proches. Vous voulez évoluer professionnellement.

Cancer

Vous êtes très attaché aux valeurs véhiculées par la famille. Aujourd’hui, vous y êtes totalement impliqué.

Lion

Vous multipliez les occasions de sortie, de rencontre si vous êtes seul.

Vierge

Vos talents d’intermédiaire s’avèrent utiles pour ramener le calme dans la cacophonie qui règne dans votre cadre de travail.

Balance

Ce n’est pas le moment de prendre un risque financier. Les tentations sont grandes, mais votre budget ne vous le permet pas.

Scorpion

Votre relation sentimentale est épanouie et chaleureuse. Vous savez profiter de la vie à deux.

Sagittaire

Vous avez toutes vos chances de nouer une nouvelle relation. Vous avez un coup de cœur.

Capricorne

Vous n’êtes pas fermé à la critique. Vous êtes même très attentif à ce que les uns et les autres pointent du doigt.

Verseau

La patience et la tolérance permettent de rétablir l’harmonie dans votre foyer. Vous êtes plus à l’écoute de votre conjoint.

Poissons

Votre sens des affaires s’affirme. Vous avez un coup d’avance sur vos adversaires.

Facebook