France: garde à vue prolongée pour l'automobiliste qui a foncé sur 3 étudiantes chinoises

Publié le à TOULOUSE

La garde à vue de l'automobiliste qui a délibérément foncé sur trois étudiantes chinoises vendredi soir dans la banlieue de Toulouse (sud-ouest de la France), a été prolongée samedi, a-t-on appris auprès du procureur de la République. Le parquet entend requérir dimanche son inculpation pour tentative d'assassinats. "Il avait en projet de renverser des humains", a affirmé à l'AFP le procureur de Toulouse Pierre-Yves Couilleau, rapportant les propos du chauffard peu après son interpellation. Cet homme de 28 ans, aux lourds antécédents psychiatriques, avait été appréhendé à quelques centaines de mètres de la commission des faits vendredi après-midi. L'automobiliste, qui n'était pas fiché pour radicalisation, a volontairement renversé trois étudiantes chinoises alors qu'elles traversaient à un passage piéton à Blagnac. Les faits se sont déroulés devant un campus universitaire, l'Institut de gestion sociale. Parmi les trois victimes, des étudiantes chinoises en échange à l'ICD Toulouse-International Business School, deux, âgées d'une vingtaine d'années, restaient hospitalisées samedi, mais "leur état n'inspire plus d'inquiétude", a souligné M. Couilleau. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.