Jorge Nieto Montesinos, 3e ministre péruvien à annoncer sa démission en quelques jours

Publié le à LIMA (Peru)

Le ministre péruvien de la Défense Jorge Nieto Montesinos a annoncé sa démission mercredi, un évènement qui constitue le troisième départ d'un ministre en une vingtaine de jours dans ce pays. Précédemment, deux ministres avaient rendu leur tablier en l'espace d'une semaine: celui de l'Intérieur, Carlos Basombrío, à la mi-décembre, et celui de la Culture, Salvador del Solar.Si le cabinet de Jorge Nieto Montesinos n'a pas donné de raison officielle justifiant la décision de l'homme politique, en poste depuis un an à peine au ministère de la Défense, les médias locaux lient notamment la nouvelle à la crise déclenchée par la grâce présidentielle accordée à la veille de Noël par Pedro Pablo Kuczynski à l'ancien chef d'Etat Alberto Fujimori. Cette grâce accordée, selon le président "PPK", pour des "raisons médicales", déchaîne les passions au Pérou, où une partie de la classe politique et de la population soupçonne un marchandage en coulisses. Pedro Pablo Kuczynski a en effet fait l'objet, en décembre, d'une motion de destitution, après la révélation de liens présumés avec le géant du BTP brésilien Odebrecht et le scandale de corruption qui entoure cette entreprise. Le vote de la procédure de destitution au parlement avait toutefois sauvé in extremis la position du président, notamment grâce à l'abstention de plusieurs députés du parti fujimoriste Force populaire. Quelques jours plus tard, le président maintenu de justesse à son poste annonçait grâcier Alberto Fujimori, qui était détenu depuis 2007, de quoi alimenter les rumeurs d'un arrangement politique orchestré avec les partisans de Fujimori siégeant dans l'opposition. Le ministre Salvador del Solar, qui s'était toujours déclaré opposé à la libération de l'ancien chef d'Etat, avait annoncé peu de temps après quitter son poste. Carlos Basombrío, ministre de l'Intérieur, avait déjà rendu son tablier quelques jours plus tôt, après les révélations liant "PPK" à Odebrecht, concernant des paiements remontant à l'époque où l'actuel président était encore ministre. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous râlez contre votre partenaire dans la mesure où ce dernier consacre trop de temps à son travail.

Taureau

L’être aimé à besoin de tendresse, de sérénité, mais aussi de fantaisie et d’imprévu.

Gémeaux

Vous jouez les jolis cœurs auprès de votre partenaire en répondant sans broncher à ses moindres désirs.

Cancer

Vous avez l’art de provoquer l’attachement de l’être aimé. Vous multipliez les petites attentions.

Lion

Pas question de vous ménager lorsqu’il s’agit de faire aboutir un projet personnel, familial ou de travail.

Vierge

Vous tendez à vous reposer un peu trop dans votre zone de confort. Vous ne prenez plus de risques.

Balance

Votre sens des responsabilités est parfaitement aiguisé. Financièrement, vos comptes ne sont plus en équilibre. Attention !

Scorpion

Vous êtes rapidement rappelé à l’ordre par l’un de vos proches à qui vous avez fait quelques promesses.

Sagittaire

Si vous pensez pouvoir profiter d’une journée tranquille, c’est sans compter sur une visite surprise, un imprévu.

Capricorne

Votre attention se tourne sur votre activité professionnelle. Vous êtes en attente d’une nouvelle.

Verseau

Ce n’est pas une journée très positive sur le plan sentimental. Du moins si vous ne faites aucun effort pour la rendre plus agréable.

Poissons

Côté cœur, l’harmonie conjugale est retrouvée, vous nourrissez votre complicité. Vous surprenez l’autre.

Facebook