L'administration Trump s'attaque à la loi protégeant les espèces menacées

Publié le à WASHINGTON (USA)

L'administration Trump a proposé jeudi une série de modifications substantielles à l'Endangered Species Act, une loi fédérale qui protège depuis 1973 de nombreuses espèces menacées sur le sol américain, provoquant l'inquiétude des défenseurs de l'environnement.L'Endangered Species Act fait figure de référence, sur le plan mondial, en matière de protection de l'environnement. Adoptée il y a 45 ans sous la présidence de Richard Nixon, cette loi a contribué depuis à sauver des dizaines d'espèces menacées d'extinction, comme le pygargue à tête blanche -- le fameux "bald eagle", emblème des Etats-Unis --, le lamantin, la baleine à bosse ou l'alligator américain. Parmi les modifications proposées jeudi par les départements de l'Intérieur (DOI) et du Commerce: la suppression d'une phrase visant à ce que les décisions prises pour la protection des animaux soient dissociées de leurs répercussions économiques. Une autre retouche potentielle supprimerait une clause accordant automatiquement la même protection aux espèces dites "menacées" --amenées à être en danger d'extinction dans un futur proche-- qu'aux espèces "en danger d'extinction" immédiat. "Ce changement ne concernera pas la protection dont bénéficient les espèces actuellement classées comme menacées, mais permettra que les espèces qui le seront à l'avenir jouissent d'une protection sur-mesure", a expliqué dans un communiqué l'Office fédéral de préservation de la nature (Fish and Wildlife Service). Ces propositions feront désormais l'objet d'une consultation publique pendant 60 jours. Elles pourraient être adoptées d'ici la fin de l'année. Les associations de défense de l'environnement sont fermement opposées à ces modifications, qui marquent selon elles une tentative de détricoter une loi ayant prouvé son efficacité depuis plus de quatre décennies. Pour John Calvelli, vice-président de la Wildlife Conservation Society, les changements proposés jeudi trahissent "une volonté évidente d'affaiblir l'Endangered Species Act" en ajoutant des "obstacles" et une "paperasserie inutile" qui, "au final", feront planer "un danger plus grand sur des espèces menacées". (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Pensez à modérer vos attentes ou vous exigences. Principalement avec votre partenaire.

Taureau

Vos affaires reprennent. Vous vous donnez à fond dans votre activité. Vous croyez à votre réussite.

Gémeaux

Généreux, vous avez envie de faire plaisir à tout le monde. Vous allez devoir vous imposer une limite.

Cancer

Une question d’argent vous préoccupe. Vous avez beaucoup de mal à boucler votre budget.

Lion

Vous vous sentez moins à l’aise dans votre travail, surtout si vous devez parler d’argent avec votre employeur.

Vierge

Les tensions dans le couple sont omniprésentes. Il vous appartient de faire des efforts pour les apaiser.

Balance

Vous avez plus à perdre qu’à gagner en provoquant l’hostilité générale sur votre lieu de travail. Faites attention à ce que vous dites.

Scorpion

Un changement d’orientation est probable au travail. Vous pouvez envisager plusieurs pistes.

Sagittaire

Les activités professionnelles de votre conjoint sont plus accaparantes. Vous vous sentez bien seul.

Capricorne

Une erreur d’appréciation peut vous coûter cher dans la mesure où des répercussions financières sont inévitables.

Verseau

Osez montrer vos sentiments au grand jour. Ouvrez votre cœur si vous aimez secrètement quelqu’un.

Poissons

Quoi que vous fassiez, vous devez en faire deux fois plus que les autres pour des résultats relativement mitigés.

Facebook