L'incident de dimanche à Salisbury pas considéré comme "suspect"

Publié le à LONDRES (GBR)

La police britannique a indiqué mardi que les deux personnes tombées malades dimanche à Salisbury, où l'ex-espion Sergueï Skripal avait été empoisonné en mars, n'avaient pas été exposées à un agent innervant et que l'incident n'était pas considéré comme "suspect"."Des tests ont confirmé que les deux patients tombés malades dimanche soir au restaurant Prezzo à Salisbury n'ont pas été exposés à un agent innervant", a indiqué la police du Wiltshire (sud-ouest de l'Angleterre) dans un communiqué. "À la suite des résultats des tests, cela n'est pas traité comme suspect", a-t-elle ajouté. Elle a précisé que l'enquête se poursuivait pour déterminer ce qui a rendu malades l'homme de 42 ans et la femme de 30 ans, qui ont été hospitalisés. Ces tests ont été entrepris, a expliqué la police, pour déterminer si ces personnes étaient entrées en contact avec du Novitchok, l'agent innervant de conception soviétique utilisé pour empoisonner l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille le 4 mars, ou avec tout autre agent innervant, "en raison des récents événements dans le sud du comté". "Ces examens ont conclu que ce n'était pas le cas. C'est pourquoi, à ce stade, nous n'établissons pas de lien entre leur maladie et les récents empoisonnements à Salisbury et Amesbury", a souligné la police. Le Royaume-Uni accuse Moscou d'être à l'origine de l'attaque contre les Skripal, qui a provoqué une grave crise diplomatique entre le Kremlin et les Occidentaux. Hospitalisés pendant plusieurs semaines, ils ont survécu à l'empoisonnement, ainsi qu'un policier qui avait été contaminé en leur portant secours. En juin, deux nouvelles personnes ont été contaminées par la même substance dans la ville voisine d'Amesbury. Dawn Sturgess, une mère de famille âgée de 44 ans, avait été hospitalisée dans un état critique et est décédée le 8 juillet. Son compagnon, Charlie Rowley, a pu sortir de l'hôpital quelques jours plus tard. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sans doute devez-vous rompre avec une situation ou un mode de vie qui ne vous convient plus.

Taureau

Ce début de semaine est complexe. Vous avez la sensation d’être bloqué à tous les niveaux.

Gémeaux

C’est sans doute le bon moment pour accorder de nouveau toute votre confiance à votre partenaire.

Cancer

Peut-être avez-vous un problème d’ego ou une position professionnelle que vous ne parvenez pas à conserver ou atteindre.

Lion

Vous avez encore du pain sur la planche avant d’engranger vos premiers résultats. Patience…

Vierge

Si vous entrez dans une période de chance, vous tendez à devenir trop insouciant sur le plan financier.

Balance

Vous êtes partagé entre vos relations professionnelles, affectives et familiales. En privilégier une, c’est forcément affecter l’autre.

Scorpion

Vous gravissez les échelons de votre hiérarchie avec une facilité déconcertante.

Sagittaire

Si vous êtes toujours un cœur à prendre, il n’est pas impossible qu’une personne déclare ses sentiments d’ici ce soir.

Capricorne

Essayez de vous impliquer davantage dans votre travail. Commencez par vous montrer plus participatif au sein d’un groupe.

Verseau

Affirmez votre engagement. Soyez volontaire. Ne prenez pas le risque de passer à côté des changements bénéfiques qui s’annoncent.

Poissons

Votre partenaire est là pour vous raisonner, vous ouvrir les yeux ou vous faire changer d’attitude.

Facebook