La police du Kosovo arrête 15 personnes soupçonnées d'encourager l'islam radical

Publié le à PRISTINA

La police du Kosovo a arrêté, mercredi au cours d'une opération d'envergure, 15 personnes soupçonnées de propager l'islam radical et de recruter des volontaires pour le jihad en Syrie et en Irak, a-t-on annoncé de source officielle à Pristina."L'opération s'est déroulée au niveau national" et revêt une très grande importance "pour la sécurité du pays, la protection de l'ordre constitutionnel et la préservation de l'ordre et de la loi", a indiqué la police kosovare dans un communiqué. Seize sites ont été perquisitionnés au cours de la même opération, a-t-on ajouté de même source. La police n'a pas dévoilé l'identité des suspects, mais selon les médias locaux douze imams se trouvent parmi les personnes arrêtées, dont celui de la Grande mosquée de Pristina Shefqet Krasniqi, ainsi que le vice-président du parti islamiste radical Lisba, Fuad Ramiqi. Les suspects sont accusés d'avoir endoctriné la population en prêchant l'islam radical et en recrutant des volontaires pour les conflits en Syrie et en Irak. Il s'agit de la deuxième opération d'envergure contre les islamistes au Kosovo en l'espace d'un mois. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.