Lodelinsart: la directrice d'une "maison pirate" inculpée d'abus de faiblesse

Publié le à CHARLEROI (BELGIUM)

Une perquisition a été menée au sein de la résidence "Les Cygnes de l'Etang" à Lodelinsart (Charleroi), qui accueille des personnes socialement défavorisées, il y a une dizaine de jours. Les enquêteurs ont constaté qu'il s'agissait d'une "maison pirate", sans agrément. La directrice a été inculpée d'abus de faiblesse et de biens sociaux et d'infractions au Code Wallon de l'Action Sociale.C'est sur base d'une dénonciation de l'AVIQ (Agence pour une Vie de Qualité) que le parquet de Charleroi a ouvert une instruction au début de l'année 2017. La perquisition menée aux "Cygnes de l'Etang" a permis de confirmer que l'établissement était une "Structure d'Hébergement Non Agréée" ou "maison pirate". En effet, sur la septantaine de résidents, une vingtaine dépendent directement de l'AVIQ tandis que d'autres sont âgés de plus de 60 ans, ce qui rend l'agrément obligatoire. Selon le parquet, les conditions d'hébergement et l'hygiène ne sont pas à mettre en cause, mais divers autres manquements ont été relevés. Une issue de secours avait ainsi été condamnée pour y installer une douche. Le personnel, s'il semble qualifié, ne serait pas suffisant. La directrice a été déférée devant la juge d'instruction qui l'a inculpée d'abus de faiblesse et de biens sociaux, ainsi que de diverses infractions aux Code Wallon de l'Action Sociale. Elle a été laissée en liberté à la condition de se remettre en ordre et de collaborer avec les autorités administratives. Une soixantaine d'établissements pirates existent actuellement en Wallonie et à Bruxelles. Ceux-ci comblent un vide puisqu'ils accueillent des adultes en difficultés sociales, sans hébergement et nécessitant un encadrement (handicap mental léger, toxicomanes profonds, etc.). Certaines de ces maisons pirates offrent des services tout à fait valables mais d'autres organisent un véritable business de la misère, profitant du vide juridique et politique en la matière. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.