Londres s'attend à voir juger aux USA 2 djihadistes membres des "Beatles" de l'EI

Publié le à LONDRES (GBR)

Londres a annoncé lundi travailler avec Washington pour que soient jugés aux Etats-Unis deux djihadistes britanniques membres d'une cellule d'exécution du groupe Etat islamique, et a déclenché une polémique en s'abstenant de demander à ce que la peine de mort leur soit épargnée.L'affaire concerne Alexanda Amon Kotey et El Shafee el-Sheikh, deux djihadistes britanniques capturés en janvier en Syrie par une force arabo-kurde alliée de Washington. Les deux hommes faisaient partie d'un quatuor surnommé par leurs otages "les Beatles". Ils sont accusés d'être responsables de la détention et de la décapitation d'environ une vingtaine d'otages, notamment des Occidentaux parmi lesquels les journalistes américains James Foley et Steven Sotloff et le travailleur humanitaire américain Peter Kassig. "Dans ce dossier, il a été décidé qu'en raison des crimes horribles présumés et du fait qu'il y a des victimes des deux côtés de l'Atlantique, il était important de rechercher la juridiction la plus appropriée", a déclaré le secrétaire d'Etat britannique à la Sécurité, Ben Wallace, lors d'un débat sur le sujet convoqué en urgence devant le Parlement. Or, "nous ne pensons pas avoir les preuves pour les juger au Royaume-Uni", a-t-il ajouté, estimant "probable", dans ces circonstances, "qu'il y ait un procès aux Etats-Unis". Ben Wallace a également souligné qu'Alexanda Amon Kotey et El Shafee el-Sheikh n'étaient pas des "citoyens britanniques". Selon un article publié par le Times en février, ils ont été déchus de leur nationalité. Le sort de deux hommes a été évoqué récemment dans une lettre du ministre de l'Intérieur britannique Sajid Javid adressée au ministre américain de la Justice, Jeff Sessions, et publiée lundi par le quotidien The Daily Telegraph. M. Javid y présente l'arsenal juridique américain comme plus à même de juger les crimes dont sont accusés les deux hommes, et estime qu'il existe de "fortes raisons" pour ne réclamer de garanties que les deux hommes ne feront pas l'objet, en cas de procès aux Etats-Unis, d'une condamnation à mort. Cette entorse à la position de principe du Royaume-Uni à la peine de mort a déclenché une pluie de critiques à l'encontre du gouvernement conservateur de Theresa May. "Cette décision (...) est à la fois odieuse et honteuse", a déclaré Diane Abbott, ministre de l'Intérieur du cabinet fantôme de l'opposition travailliste. "C'est une évolution profondément inquiétante", a estimé pour sa part Allan Hogarth, un porte-parole de l'ONG Amnesty International. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Au travail, vous êtes habile pour proposer une idée ou présenter un projet sous son meilleur jour.

Taureau

L’ambiance n’est pas forcément au beau fixe dans votre cadre professionnel. Vous y êtes pour beaucoup, reconnaissez-le !

Gémeaux

En pleine crise de confiance avec votre partenaire ? Vous attendez que l’orage passe. Vous ne réagissez pas.

Cancer

Vous ne vous laissez pas mener par le bout du nez. Vous le faites très bien comprendre à vos proches.

Lion

Vos relations en général sont plus harmonieuses. Vous prenez le temps de vous intéresser aux autres.

Vierge

Vous êtes patient avec votre entourage. Tous n’ont pas votre expérience et votre motivation.

Balance

Côté cœur, vous êtes sincère, naturel, résolument gentil et disponible pour votre partenaire.

Scorpion

Vous vous heurtez à la mauvaise foi, voire à la méchanceté d’un membre de votre famille. Vous êtes profondément blessé.

Sagittaire

Vous ne pouvez plus nier le fait de vous être éloigné de l’être aimé à cause des problèmes liés à l’intendance ou aux enfants.

Capricorne

Il est temps de retrouver un peu d’intimité avec votre partenaire. Lâcher prise devient une évidence si vous voulez vous préserver.

Verseau

Tout va beaucoup mieux sur le plan financier. Vous commencez à renouer avec de beaux bénéfices.

Poissons

Vous faites une rencontre sentimentale qui remet vos projets professionnels en question.

Facebook