Mélenchon demande "l'annulation des perquisitions" ayant visé LFI

Publié le à PARIS (FRA)

Jean-Luc Mélenchon a demandé vendredi "l'annulation des perquisitions" menées notamment au siège de La France insoumise, mardi, et "la restitution de tout ce qui a été prélevé", lors d'une conférence de presse au siège de LFI.Dénonçant une nouvelle fois une "offensive politique" de la "Macronie", le dirigeant des Insoumis s'est insurgé contre la saisie de matériel informatique, d'agendas, de correspondances privées et politiques ainsi que des "photos personnelles les plus intimes", "sans qu'aucun d'entre nous ne sache quel usage il va être fait tout ça et pourquoi". "Nous demandons l'annulation de cette perquisition et la restitution de tout ce qui a été prélevé. Tout ce qui a été pris ici l'a été illégalement et doit nous être restitué", a insisté M. Mélenchon, au lendemain de son audition par les policiers anticorruption de l'Oclciff à Nanterre, qui enquêtaient sur sa campagne présidentielle et sur les assistants d'eurodéputés de son parti. Le leader de LFI n'a pas fait état d'une démarche engagée sur le plan judiciaire. Après Jean-Luc Mélenchon, c'était vendredi au tour de sa conseillère en communication Sophia Chikirou d'être entendue, un "bouc émissaire", a tempêté le leader des Inoumis. Mardi, jour de l'annonce du remaniement gouvernemental, les sièges de LFI et du Parti de gauche ainsi que les domiciles de Jean-Luc Mélenchon et d'anciens assistants avaient été perquisitionnés dans une ambiance très tendue, qui a donné lieu à des accrochages avec la police. Après ces incidents, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "menaces ou actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire" et "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique". Vendredi, M. Mélenchon s'est une nouvelle fois insurgé de cette "offensive politique" à son encontre par "toute la Macronie qui a trouvé ses relais en instrumentalisant la police, la justice et les médias". Le responsable a dénoncé "quatre jours de bashing ininterrompu" ainsi qu'une "agression pour essayer de faire trébucher peut-être même tomber la France insoumise". Mais, a-t-il ajouté, "si c'était ça le but de la manoeuvre c'est un échec total", hormis "ici et là des esprits faibles" qui "auront peut-être été impressionnés". "La macronie est entrée en agonie et nous fait payer à nous cette agonie", a-t-il estimé. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

En couple, ce n’est pas un désaccord ou une dispute qui va remettre en question votre complicité.

Taureau

Vous êtes prêt à commencer une formation pour vous permettre d’évoluer dans votre profession.

Gémeaux

Vous lancez une idée qui vous ouvre des portes professionnelles. Une opportunité est à saisir.

Cancer

Vous vous sentez plus libre. Vous prenez de grandes décisions. Mais vous n’avez pas assez de recul pour le moment.

Lion

Une rencontre inopinée peut précipiter un choix affectif si vous n’êtes pas un cœur à prendre.

Vierge

Si les choses bougent dans le cadre de votre activité, évitez de prendre une décision irréversible.

Balance

Votre couple se consolide. Vous vous retrouvez après une période d’éloignement.

Scorpion

Vous ne prêtez pas beaucoup d’attention aux médisances ou autres bruits de couloir.

Sagittaire

Au travail, vous allez devoir faire une concession, vous soumettre, du moins provisoirement, à un règlement que vous contestez vigoureusement.

Capricorne

Ce début de semaine vous oblige à vous couper en quatre afin de répondre à toutes les sollicitations.

Verseau

Vous avez besoin de reconnaissance, notamment de la part de votre partenaire, que vous trouvez plus distant.

Poissons

Votre vie professionnelle passe au second plan. Vous revoyez en effet vos priorités.

Facebook