Mobilisation pour la régularisation de l'opposant turco-kurde Cahit Zorel

Publié le à BRUXELLES (BELGIUM)

Plus d'une cinquantaine de personnes se sont rassemblées mardi midi devant le Conseil du Contentieux des Etrangers (CCE) à Bruxelles, à l'issue de la comparution de l'opposant turco-kurde Cahit Zorel, qui avait introduit un recours contre son refus de régularisation. La décision est attendue dans un à deux mois.De nombreuses personnes étaient présentes plus tôt en matinée pour assister à l'audience, notamment les professeurs Anne Morelli (Université libre de Bruxelles), historienne spécialisée dans l'histoire des religions et des minorités qui a travaillé sur les migrations politiques, et le philosophe Lieven De Cauter (Katholieke Universiteit Leuven). Au cours du rassemblement qui a suivi l'audience, des participants ont joué des chansons de Grup Yorum, un collectif de musiciens et de chanteurs engagés, à la guitare. D'autres agitaient une pancarte clamant: "Solidarité avec Cahit Zorel". Les arguments de la Surêté de l'Etat sur lesquels l'Office des Etrangers a fondé son refus ont été contestés par la défense de Cahit Zorel. Le 25 janvier dernier, il a reçu un document l'informant que la Sûreté de l'Etat le considérait comme un des dirigeants, pour la région Liège/Verviers, de l'organisation d'extrême gauche DHKP/C, intégrée dans la liste des organisations terroristes de l'Union européenne en 2002. Son avocat Raf Jespers a notamment fait valoir qu'il n'avait jamais été poursuivi pour des faits de violence et qu'il n'y a aucun dossier judiciaire à son encontre. "Son engagement militant ne met pas en danger la sécurité nationale. Il n'a pas été entendu avant la prise de décision, qui s'est basée sur les notes de la Sûreté de l'Etat. Il aurait dû être confronté avec le contenu de ces notes au préalable". Cela fait plus de 50 jours que Cahit Zorel se mobilise les jours ouvrables de 11H00 à 14H00 devant le CCE. Il prolongera Ses actions jusqu'à l'obtention de la décision du CCE. Cahit Zorel est un sans-papier turc de 46 ans présent depuis 17 ans en Belgique et marié depuis 4 ans à une Belgo-turque. Il a travaillé pendant 11 ans dans un restaurant à Liège et vit actuellement en Flandre. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Au travail, vous devez composer avec la jalousie, les rivalités, les conflits avec vos collègues.

Taureau

Vous dites ce que vous pensez. Toutefois, vous ne prenez pas toujours de gants pour vous exprimer.

Gémeaux

Vous êtes à l’écoute des attentes de votre conjoint. Pas question de vous laisser aller à la monotonie.

Cancer

Vous prenez des dispositions, vous vous réorganisez afin de répondre efficacement à ce que vos supérieurs attendent de vous.

Lion

Si vous êtes seul, vous êtes toujours dans une période bénéfique aux rencontres. Il suffit de vous donner la peine d’aller vers les autres.

Vierge

Vous devez compter avec un imprévu susceptible de vous mettre en retard et de freiner un projet.

Balance

Vous faites un effort pour écouter ce que vos proches ont à vous dire. Vous tenez compte des suggestions pertinentes.

Scorpion

Brouiller les pistes fait partie de votre stratégie. Vous vous sentez en position de force.

Sagittaire

Vous jouez un rôle important dans un remaniement professionnel qui arrive bientôt.

Capricorne

Vous avez conscience que toute précipitation pourrait vous être préjudiciable dans votre cadre professionnel.

Verseau

Vous ne pouvez pas vous permettre beaucoup d’extravagance. Restez dans le rang.

Poissons

Vous allez encore devoir faire preuve d’un peu de patience, surtout s’il s’agit d’une question financière à régler.

Facebook