Mobilisation pour la régularisation de l'opposant turco-kurde Cahit Zorel

Publié le à BRUXELLES (BELGIUM)

Plus d'une cinquantaine de personnes se sont rassemblées mardi midi devant le Conseil du Contentieux des Etrangers (CCE) à Bruxelles, à l'issue de la comparution de l'opposant turco-kurde Cahit Zorel, qui avait introduit un recours contre son refus de régularisation. La décision est attendue dans un à deux mois.De nombreuses personnes étaient présentes plus tôt en matinée pour assister à l'audience, notamment les professeurs Anne Morelli (Université libre de Bruxelles), historienne spécialisée dans l'histoire des religions et des minorités qui a travaillé sur les migrations politiques, et le philosophe Lieven De Cauter (Katholieke Universiteit Leuven). Au cours du rassemblement qui a suivi l'audience, des participants ont joué des chansons de Grup Yorum, un collectif de musiciens et de chanteurs engagés, à la guitare. D'autres agitaient une pancarte clamant: "Solidarité avec Cahit Zorel". Les arguments de la Surêté de l'Etat sur lesquels l'Office des Etrangers a fondé son refus ont été contestés par la défense de Cahit Zorel. Le 25 janvier dernier, il a reçu un document l'informant que la Sûreté de l'Etat le considérait comme un des dirigeants, pour la région Liège/Verviers, de l'organisation d'extrême gauche DHKP/C, intégrée dans la liste des organisations terroristes de l'Union européenne en 2002. Son avocat Raf Jespers a notamment fait valoir qu'il n'avait jamais été poursuivi pour des faits de violence et qu'il n'y a aucun dossier judiciaire à son encontre. "Son engagement militant ne met pas en danger la sécurité nationale. Il n'a pas été entendu avant la prise de décision, qui s'est basée sur les notes de la Sûreté de l'Etat. Il aurait dû être confronté avec le contenu de ces notes au préalable". Cela fait plus de 50 jours que Cahit Zorel se mobilise les jours ouvrables de 11H00 à 14H00 devant le CCE. Il prolongera Ses actions jusqu'à l'obtention de la décision du CCE. Cahit Zorel est un sans-papier turc de 46 ans présent depuis 17 ans en Belgique et marié depuis 4 ans à une Belgo-turque. Il a travaillé pendant 11 ans dans un restaurant à Liège et vit actuellement en Flandre. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous êtes gonflé à bloc, notamment dans votre cadre professionnel où vous êtes prêt à tout pour obtenir satisfaction.

Taureau

Même si vos griefs sont justifiés, n’éclatez pas dans une colère qui pourrait vous faire prononcer des paroles que vous regretteriez aussitôt.

Gémeaux

L’être aimé se montre coopératif et serviable. Il vous soutient dans vos projets et vos initiatives.

Cancer

Une bonne dynamique planétaire vous insuffle une redoutable confiance en vous.

Lion

Vous invitez votre partenaire dans vos jeux amoureux. Seul, vous brisez votre carapace.

Vierge

Vous êtes plus romantique que jamais. Vous rêvez secrètement d’aventures exaltantes.

Balance

Vous reprenez financièrement pied. Vous prenez des décisions qui vous engagent sur du long terme.

Scorpion

Vous voulez avoir une vision claire, précise de vos revenus futurs pour ne pas revivre des moments de grande incertitude.

Sagittaire

Votre vie de famille sans histoire vous permet de consacrer davantage de temps à votre carrière.

Capricorne

Vous avez besoin de rétablir une vérité. Vous vous sentirez mieux ensuite.

Verseau

Vous assumez vos responsabilités avec efficacité. Si vous recherchez un emploi, vous êtes sur une piste prometteuse.

Poissons

Vous êtes prêt à vous engager à nouveau après une rupture cinglante. En couple, l’harmonie est totale, l’entente parfaite.

Facebook