Mondial 2018 - "Chaque équipe doit être flexible tactiquement"

Publié le à DEDOVSK (Russie)

Roberto Martinez ne semble pas s'écarter rapidement de son 3-4-2-1 pour l'instant, mais il demande à ses joueurs une "flexibilité tactique" : s'ajuster pendant le match s'il ne se déroule pas comme prévu. Contre le Panama, lundi à Sotchi, cela s'est avéré être une bonne chose."Je pense que chaque équipe doit faire preuve de souplesse tactique", a déclaré Kevin De Bruyne lors d'une conférence de presse à Dedovsk mercredi. "Il y a tellement de systèmes dans le football et tant d'autres choses que l'on peut essayer, mais en fin de compte, il suffit de savoir quoi faire dans n'importe quel système : il faut que ce soit clair, c'est là qu'il faut aller. Au niveau du club, c'est beaucoup plus facile, parce que vous avez beaucoup plus de temps pour tout étudier. Tout cela a besoin de temps, et vous ne l'avez pas avec l'équipe nationale. D'autres équipes n'ont pas cela non plus, donc je ne pense pas que beaucoup de pays changeront de tactique. Ils ont peut-être une ou deux tactiques, et ce sera tout." Dans le cas des Diables Rouges, les joueurs ont aussi leur rôle à jouer. "Le football est un jeu d'espaces : vous pouvez jouer dans un certain système, mais en tant que joueur, vous devez prendre vos responsabilités. Si vous voyez l'espace quelque part et que vous pensez que vous pouvez aider l'équipe, alors vous devez y jouer. En fin de compte, vous jouez une certaine tactique, mais il y a toujours une idée dans votre tête pour pouvoir gagner le match. Un entraîneur n'a la maîtrise que jusqu'à un certain point, en fin de compte, ce sont les joueurs qui doivent parfois prendre des décisions. C'est le cas de tous les entraîneurs. Parfois, il faut prendre l'initiative parce qu'on voit d'autres choses que l'entraîneur. Tout cela viendra naturellement, et on n'en parlera pas beaucoup. C'est ce qui se passe à chaque match, au repos contre le Panama: c'est quelque chose que nous n'avions pas vu en tant que joueurs mais bien l'entraîneur, c'est aussi son travail. Il a ensuite fait des ajustements et les choses se sont améliorée." (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous vous faites beaucoup trop de souci pour un détail qui n’en vaut vraiment pas la peine. Lâchez prise !

Taureau

Si votre conception des choses n’est pas respectée aujourd’hui, vous êtes capable d’entrer dans une colère mémorable.

Gémeaux

Vous êtes plus enclin à vous disperser, à manquer de logique dans vos propos et vos actions. Attention !

Cancer

Vous n’avez pas trop la tête au travail. Vous laissez aller les choses à un moment où tout peut basculer. Il faut vous ressaisir.

Lion

Prévoyez un contretemps si vous avez planifié un déplacement. Tâchez d’anticiper si vous le pouvez.

Vierge

Vous vous sentez mis à l’écart. Il y a sûrement un fond de vérité à votre ressenti. Mais n’êtes-vous pas un peu responsable de la situation ?

Balance

N’attendez pas qu’un problème prenne des proportions incontrôlables pour réagir.

Scorpion

Vous dites ce que vous pensez et cela peut faire très mal. On connaît votre franchise légendaire.

Sagittaire

Évitez de prendre de nouvelles initiatives. Attendez la semaine prochaine. Vous serez plus efficace.

Capricorne

Vous vous laissez guider par votre intuition. Une fois n’est pas coutume, vous acceptez de lâcher prise.

Verseau

Vous avez une difficulté ou un obstacle à gérer. Ce n’est pas la première fois que vous y êtes confronté.

Poissons

Vous êtes contraint d’imposer des limites à des personnes qui selon vous se mêlent un peu trop de vos affaires.

Facebook