Niger/réfugiés: le HCR demande à l'Europe d'accélérer les procédures d'accueil

Publié le à NIAMEY (NER)

Le Haut Commissaire de l'ONU aux réfugiés (HCR), Filippo Grandi, a demandé mercredi aux pays européens d'accélérer les procédures de départs des pays de transit des réfugiés qu'ils ont décidé d'accueilir sur leur sol."Nous avons eu beaucoup d'offres de réinstallation" de réfugiés par "beaucoup de pays européens", mais "ce qui m'inquiète, c'est la mise en oeuvre des départs qui est trop lente", a déploré Filippo Grandi lors d'une conférence de presse à Niamey, à l'occasion de la journée mondiale du réfugié. M. Grandi est arrivé au Niger mardi en provenance de Libye, d'où il a ramené des groupes de réfugiés bloqués dans ce pays. "J'attends des pays de réinstallation (d'Europe) que les procédures soient plus rapides, plus efficaces, plus fréquentes", a-t-il exhorté. Il a salué l'accord entre le HCR et le Niger pour qu'il serve de pays de "transit" aux personnes réfugiées "vulnérables" et vivant surtout dans des camps de "détention" libyens. Mais "il faut que ces gens partent du Niger" afin qu'ils n'y "restent pas trop longtemps", a-t-il expliqué. Or, "en six mois" seules "200 personnes" sont parties du Niger, alors que "1.200" autres viennent à peine d'arriver de Libye, a-t-il illustré. Les Européens invoquent "la nécessité de renforcer la vigilance le long des côtes libyennes" et "c'est leur droit", mais dans ce cas, "inévitablement, des gens se trouveront dans des situations très difficiles en Libye", a-t-il prévenu. La Libye est un pays de destination et de transit vers les côtes européennes pour des milliers de migrants africains, profitant de l'instabilité politique de ce pays. Les dirigeants de dix pays européens vont se réunir dimanche à Bruxelles pour plancher sur des "solutions européennes" au défi migratoire, dont un durcisement des obligations imposées aux demandeurs d'asile pour apaiser les tensions entre Etats membres. Jeudi, Filippo Grandi visitera des centres d'accueil de réfugiés à Agadez, dans le nord du Niger, grande zone de transit des migrants à destination de la Libye et l'Europe. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Après vous être sans doute occupé un peu trop des autres, vous vous recentrez enfin sur vous-même.

Taureau

Votre activité professionnelle ne rencontre plus trop d’obstacles en ce début de semaine. Vous retrouvez une liberté d’action.

Gémeaux

Prévoyez l’un ou l’autre contretemps susceptible de venir perturber votre organisation. Vos déplacements sont difficiles.

Cancer

Il manque à votre couple une bonne communication pour que tout soit parfait. Un conseil, ouvrez-vous davantage.

Lion

Votre charme se révèle efficace si vous êtes encore un Lion célibataire. Vous êtes tout en séduction.

Vierge

Vous défendez avec conviction un projet professionnel. Vous passez au-dessus des résistances.

Balance

Vos supérieurs apprécient votre façon de travailler ou les idées que vous essayez d’imposer à vos collègues.

Scorpion

Vous êtes tout en émotion aujourd’hui. Une blessure du passé n’est sans doute pas refermée.

Sagittaire

Votre générosité ne doit pas être au détriment de vos intérêts. Pensez-y avant d’ouvrir votre cœur.

Capricorne

Vous vous lancez dans un projet professionnel auquel vous croyez. Vous avez beaucoup de peine à l’imposer.

Verseau

Vous consolidez votre activité professionnelle en franchissant un cap important. Vous êtes crédible.

Poissons

Toute votre attention se porte sur votre partenaire. Vous répondez à ses attentes.

Facebook