Ouragan Irma - Au moins 2,4 millions d'enfants en besoin d'aide humanitaire à la suite d'Irma

Publié le à BRUXELLES (Belgium)

L'ouragan Irma, qui a fait au moins une cinquantaine de morts dans les Caraïbes et aux Etats-Unis, a également eu un impact sévère sur la vie d'au moins 2,4 millions d'enfants qui ont actuellement besoin d'aide humanitaire à travers les Caraïbes, a prévenu l'Unicef mercredi. L'agence des Nations Unies pour l'enfance estime que ce besoin pourrait encore grimper, au fur et à mesure de la prise en compte des dégâts occasionnés sur des îles isolées touchées par le cyclone. Les îles Vierges américaines et Porto Rico, notamment, ont subi des dommages importants, selon les autorités américaines. Sans parler des territoires français de Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Selon Maria Cristina Perceval, directrice régionale Unicef pour les Amériques et Caraïbes, des douzaines d'écoles ont été détruites, et les risques de propagation de maladies sont réels, dans les localités inondées et encombrées de décombres, où hôpitaux, écoles, et installations sanitaires ont bien souvent été détruits. Selon une estimation des plus graves conséquences d'Irma transmise mercredi par les Nations Unies, 2 millions de Cubains ont été forcés d'évacuer leur habitation, tandis que sur l'île de Barbuda, dans les petites Antilles, pas moins de 99% des bâtiments ont été complètement détruits. L'Unicef avait déjà précédemment communiqué que plus de 10,5 millions d'enfants vivaient dans des territoires caribéens exposés aux conséquences d'Irma, dont 3 millions de bambins de moins de 5 ans. Les priorités de l'Unicef, qui a lancé des appels aux dons, sont de veiller à l'approvisionnement en eau potable et au retour le plus rapide possible des enfants sur les bancs de l'école. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.