Ouragan Nate - La Nouvelles-Orléans souffle

Publié le à LA NOUVELLE-ORLÉANS (USA)

Les Etats américains de Louisiane, du Mississippi et de l'Alabama attendaient de pied ferme l'arrivée de Nate, ouragan de catégorie 1 qui a atteint la côte américaine samedi en fin de journée, au niveau du delta du fleuve Mississippi. Nate est cependant moins puissant que redouté et ne devrait pas heurter la Nouvelle-Orléans, qui avait été dévastée en 2005 par l'ouragan Katrina (au moins 1.800 morts). Les autorités de la ville ont ainsi décidé samedi soir de lever le couvre-feu imposé depuis 19h00, et l'alerte ouragan a été rétrogradée pour cette zone. Cependant, le NHC a averti que "la combinaison d'une dangereuse onde de tempête et de la marée fera en sorte que les zones normalement sèches près de la côte seront inondées par les eaux montantes qui se déplacent à l'intérieur des terres depuis le rivage". Des habitants de la ville s'étaient hâtés samedi après-midi de remplir des sacs de sable, tandis que d'autres obéissaient aux ordres d'évacuation, les véhicules chargés au maximum. Le sud-est des Etats-Unis a déjà été durement frappé en août par deux ouragans: Harvey au Texas et en Louisiane, qui a fait 42 morts et causé des dégâts matériels considérables, et Irma, qui a fait 12 morts en Floride. L'ouragan Maria a lui laminé le territoire américain de Porto Rico et fait au moins 34 morts. Nate a, de son côté, causé d'importants dégâts lors de son passage en Amérique centrale, qui déplore au moins 31 victimes. Au Costa Rica, au Nicaragua et au Honduras, des villages entiers restent coupés du monde. Selon les derniers bilans officiels des services de secours, la tempête a fait seize morts au Nicaragua, dix au Costa Rica, trois au Honduras et deux au Salvador. Au Costa Rica, où plus de 5.000 personnes se sont réfugiées dans des abris temporaires, les secouristes recherchaient encore plus de 30 personnes. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.