Peste porcine africaine - Nouvelles mesures contre la peste porcine dans le nord de la France

Publié le à STRASBOURG (France)

De nouvelles mesures, comme l'interdiction d'accès à des forêts et l'installation d'une clôture, ont été décidées jeudi dans les départements de Meuse et de Meurthe-et-Moselle, dans le nord de la France, pour éviter une propagation de la peste porcine africaine depuis la Belgique limitrophe.La chasse de toute espèce est désormais entièrement interdite au moins jusqu'au 20 octobre dans "une zone d'observation renforcée sur 41 communes du nord du département", a indiqué la préfecture de la Meuse dans un communiqué. Dans les forêts et bois de ces 41 communes sont également interdits, sur cette même période, "l'entrée ou le déplacement de personnes et de biens", "toutes les activités de loisirs et de sport (promenade, escalade, cueillette...)", ainsi que "toutes les activités d'exploitation, de travaux forestiers, de chargement et de transport du bois". Les mêmes mesures ont été décidées par la préfecture de la Meurthe-et-Moselle, où une zone couvrant 50 communes a été définie, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la préfecture. Par ailleurs, une clôture va être mise en place à partir de samedi entre la France et la Belgique, le long des départements de la Meuse, de la Meurthe-et-Moselle et des Ardennes, a-t-il ajouté, confirmant une information du Républicain lorrain. A la mi-septembre, la Belgique est devenue le premier pays d'Europe occidentale touché par le virus de la peste porcine africaine, identifié sur des cadavres de sangliers dans une zone forestière du sud du pays, mais aucun porc malade n'a encore été recensé dans une exploitation. Pour l'heure, la France est épargnée par cette maladie, qui touche porcs et sangliers et se transmet par contact entre animaux. "Mais elle peut également se disséminer par des mouvements de véhicules, de personnes en provenance des zones infectées ou par l'intermédiaire de denrées alimentaires contaminées", souligne la préfecture de la Meuse. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sans doute devez-vous rompre avec une situation ou un mode de vie qui ne vous convient plus.

Taureau

Ce début de semaine est complexe. Vous avez la sensation d’être bloqué à tous les niveaux.

Gémeaux

C’est sans doute le bon moment pour accorder de nouveau toute votre confiance à votre partenaire.

Cancer

Peut-être avez-vous un problème d’ego ou une position professionnelle que vous ne parvenez pas à conserver ou atteindre.

Lion

Vous avez encore du pain sur la planche avant d’engranger vos premiers résultats. Patience…

Vierge

Si vous entrez dans une période de chance, vous tendez à devenir trop insouciant sur le plan financier.

Balance

Vous êtes partagé entre vos relations professionnelles, affectives et familiales. En privilégier une, c’est forcément affecter l’autre.

Scorpion

Vous gravissez les échelons de votre hiérarchie avec une facilité déconcertante.

Sagittaire

Si vous êtes toujours un cœur à prendre, il n’est pas impossible qu’une personne déclare ses sentiments d’ici ce soir.

Capricorne

Essayez de vous impliquer davantage dans votre travail. Commencez par vous montrer plus participatif au sein d’un groupe.

Verseau

Affirmez votre engagement. Soyez volontaire. Ne prenez pas le risque de passer à côté des changements bénéfiques qui s’annoncent.

Poissons

Votre partenaire est là pour vous raisonner, vous ouvrir les yeux ou vous faire changer d’attitude.

Facebook