Piétons fauchés à Londres - Les médias britanniques révèlent l'identité du suspect

Publié le à LONDRES (GBR)

Darren Osborne, 47 ans, père de quatre enfants, a été identifié lundi par des médias britanniques comme le suspect arrêté par la police après avoir foncé à bord d'une camionnette contre des fidèles musulmans près de la mosquée de Finsbury Park à Londres. Il aurait grandi à Weston-Super-Mare, une ville côtière de l'ouest de l'Angleterre, d'après la BBC. Le secrétaire d'État à la sécurité Ben Wallace a indiqué sur BBC Radio 4 que le suspect "n'était pas connu" des services de police. Il est détenu "pour avoir commis, préparé ou incité à un acte de terrorisme, y compris le meurtre et la tentative de meurtre", a précisé Scotland Yard dans un communiqué. Dans la soirée, la police menait une perquisition dans une propriété du quartier de Pentwyn, au nord de Cardiff (Pays de Galles), a constaté un photographe de l'AFP, qui a obtenu confirmation auprès d'une voisine que la maison appartient bien à Darren Osborne. L'agression s'est produite dans la nuit de dimanche à lundi près de la mosquée de Finsbury Park, dans le nord de Londres. Le suspect, au volant d'une camionnette blanche, a foncé sur les piétons qui sortaient pour la plupart d'un service religieux, après l'Iftar, la rupture du jeûne du ramadan. Onze personnes, issues de la communauté musulmane, ont été blessées lors de cette attaque, a précisé la police. Un homme est décédée sur place, mais pour Scotland Yard, il est "trop tôt" pour dire si sa mort est lié ou non à l'attentat. Il recevait de premiers soins après un malaise lorsque le véhicule a fauché la foule. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.