Visite d'État au Canada - Une visite au musée de la guerre pour les 100 ans de la fin de la Première Guerre mondiale

Publié le à OTTAWA (Canada)

Le roi Philippe s'est rendu mardi, à l'occasion de sa visite d'Etat au Canada, au Canadian War Museum (musée canadien de la guerre). Il y a évoqué le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale, et les pertes canadiennes dans ce conflit. Le couple souverain a pu visiter le Memorial Hall, dans ce musée d'Ottawa, où se trouve la pierre tombale d'un soldat canadien inconnu. Le 11 novembre à 11h00, la lumière du soleil passant par l'unique fenêtre de la pièce tombe précisément sur cette pierre. "En cette année où nous marquons les 100 ans de la fin de la Première Guerre mondiale, je souhaite communiquer la gratitude de la Belgique envers le Canada", a indiqué le Roi face au public. Deux batailles ont particulièrement touché le contingent canadien: la deuxième bataille d'Ypres, en 1915, lors de laquelle des militaires canadiens ont été parmi les premières victimes d'armes chimiques, et la bataille de Passchendaele en 1917. "Le dernier soldat tombé dans la Grande Guerre, mort à Mons le 11 novembre 1918, à 11h00 moins 2, était canadien", a rappelé le souverain belge. Le canon prêté par la Ville de Mons au Canada actuellement, censé être celui qui a fait feu en dernier lors de la Première Guerre mondiale, se trouve justement à Ottawa, au musée de la guerre. Cette pièce d'artillerie avait été offerte par les soldats canadiens aux Montois après l'armistice. La délégation belge s'est ensuite rendue au Canadian Museum of Nature, le musée canadien de la nature. L'Antwerp World Diamond Centre, corporation anversoise de l'industrie diamantaire, y avait créé pour l'occasion une 'Diamond Mine Experience', permettant au Roi et à la Reine de découvrir comment le diamant est produit dans les Territoires du Nord-Ouest canadien, d'où provient 90% de la production diamantaire canadienne. Le diamant est le principal produit du commerce entre Canada et Belgique, représentant 21% des importations canadiennes vers le Plat Pays, selon l'AWDC. En 2016, 10% de la production mondiale de diamant était canadienne. Et 60% de ce qui est issu de l'extraction canadienne est ensuite traité à Anvers. Mercredi, la délégation belge doit poursuivre son voyage, vers Toronto, pour ensuite prendre en soirée la direction de Montréal. Incident cocasse, une petite erreur dans un des drapeaux qui avaient été sortis lundi pour orner un arbre planté par la reine Fabiola il y a plus de 40 ans a mené à une réaction du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, dans un studio de télévision canadien. "Nous avons vu tant de drapeaux belges dans la ville", a-t-il indiqué sur la plateau de CBS News. Embrayant sur l'information selon laquelle un des drapeaux était en fait celui de l'Allemagne, une erreur rapidement rectifiée après les remarques de quelques journalistes, il a pris l'incident avec légèreté, indiquant que les Belges "ont des liens étroits avec l'Allemagne, donc ce n'est pas un problème pour nous". Le drapeau allemand décorait, avec un drapeau canadien, un érable planté par la reine Fabiola lors d'une visite il y a plus de 40 ans, dans le jardin de la résidence de la gouverneure générale du Canada. Dès que l'erreur a été remarquée, un drapeau belge a été mis à la place. Le couple royal et la délégation officielle n'étaient alors pas encore sortis de la résidence. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

C’est le moment ou jamais de signer un contrat ou de prendre un engagement dans votre cadre professionnel.

Taureau

Vous risquez de manquer de tact à l’égard de votre partenaire. Ce dernier vous le dit sans détour.

Gémeaux

Vos relations professionnelles ne sont pas facilitées. Vous n’êtes pas décidé à faire la moindre concession.

Cancer

Votre relation sentimentale est au beau fixe. Si vous êtes seul, vous vous créez facilement des occasions de faire des rencontres.

Lion

Vous êtes émotionnellement plus sensible ou fragile. Vous ne cherchez plus à dissimuler vos sentiments.

Vierge

Vous savez argumenter lorsqu’il s’agit de défendre vos intérêts ou une cause qui vous tient à cœur.

Balance

Vous baissez votre garde et êtes prêt à faire des concessions pour plaire aux autres. Mais pour combien de temps ?

Scorpion

Vous mettez les bouchées doubles au travail. C’est le moment de prendre la place qui vous revient.

Sagittaire

Vous risquez de commettre une erreur de jugement ou d’interprétation. Vous repartez avec une idée fausse en tête.

Capricorne

Une relation devient rapidement très explosive. Vous dictez votre loi. Vous ne faites aucune concession.

Verseau

Quelques problèmes domestiques surgissent sans crier gare. Vous n’avez rien vu venir.

Poissons

Attendez un peu avant de prendre une décision sur laquelle il vous sera impossible de revenir plus tard.

Facebook