EN IMAGES: la baie polluée de Guanabara, qui va accueillir des épreuves de Rio