Beauté & Mode Ce n'est pas la première fois que l'entreprise fait le buzz en vendant des pièces en apparence banale à des prix exorbitants.

Cette fois, elle s'est inspirée du célèbre sapin désodorisant que l'on place dans les voitures pour créer des porte-clés de luxe. Oui mais voilà, elle s'en est tellement inspirée que Car-Freshner, la marque qui détient les droits de ces sapins parfumés, a décidé d'attaquer la griffe française devant le tribunal de New-York. Selon elle, " Balenciaga a recopié les formes et les couleurs de ses produits". Comme on peut le lire sur le Huffington Post qui cite The Fashion Law, la marque dénonce le fait que " l'attitude de Balenciaga est volontaire, intentionnelle et trahit un mépris inconsidéré des droits de la marque".

Car Freshner est convaincu que l'entreprise de mode ne pouvait ignorer l'existence de ces désodorisants puisqu'ils " font partie de la culture américaine" et " sont présents dans des millions de voitures". Pire, ils suspectent Balenciaga d'avoir volontairement copié leur design pour faire croire que Car Freshner leur avait accordé le droit d'utiliser l'apparence de ses produits.


Si la justice américaine tranche en faveur de Car Freshner, l'entreprise pourrait bien gagner une grosse somme d'argent.

En attendant, Balenciaga a décidé de commercialiser ses nouveaux produits en les vendant... 195€/pièce.