Beauté & Mode

Il y avait du beau monde ce lundi aux Fashion Awards de Londres qui décernent chaque année diverses récompenses dans le domaine de la mode. Voici les différents prix décernés.


Le jeune styliste Jonathan Anderson a fait coup double en récoltant les récompenses du meilleur créateur accessoires et du designer britannique (femmes) de l'année. Considéré comme l'un des créateurs les plus influents de sa génération, Jonathan Anderson, 33 ans, a été récompensé à la fois pour son travail chez le maroquinier espagnol Loewe, dont il est le directeur artistique, et pour les créations féminines de sa propre griffe, J.W. Anderson.

© afp

Dans la catégorie "mannequin de l'année", la Britannique Adwoa Aboah, connue pour ses engagements militants, l'a emporté devant les soeurs Bella Hadid et Gigi Hadid, et la jeune Kaia Gerber, 16 ans, fille de l'ancienne top Cindy Crawford. Cette mannequin au crâne rasé est devenue la véritable coqueluche des marques qui se l'arrachent.

Adwoa qui a toujours baigné dans le monde de la mode a démarré sa carrière à 17 ans. Elle a posé pour plusieurs couvertures de magazines, notamment celles de Vogue. Elle a également été au centre de campagnes pour Topshop, H&M et Calvin Klein. A côté de son activité dans le monde de la mode, elle a également créé une plateforme "Gurls Talk" sur laquelle les femmes peuvent s'exprimer sur des sujets divers et variés.

© afp

Le prix du créateur de l'année 2017 a été décerné au Belge Raf Simons (Calvin Klein). Considéré comme l'un des créateurs les plus doués de sa génération, adulé par certains, Raf Simons, 49 ans et ancien de chez Dior, est arrivé chez Calvin Klein en août 2016. Il a repris en main toute la stratégie de la marque en remodelant son logo notamment.

Lors du défilé de la Fashion Week de New York 2017, le créateur avait présenté un choc de couleurs et de matières dans ses pièces tout en gardant les coupes emblématiques de la marque. Il avait rendu un hommage à la diversité et à la "transgression sexuelle très liée à l'histoire de Calvin Klein.

Le PDG de Gucci, l'Italien Marco Bizzarri, a reçu le prix du meilleur "dirigeant" du secteur, remis par la chanteuse Annie Lennox.

Hommage au grand couturier Azzedine Alaïa

La soirée, organisée au Royal Albert Hall, a été marquée par un hommage émouvant au grand couturier franco-tunisien Azzedine Alaïa, décédé le 18 novembre à l'age de 77 ans. Plusieurs mannequins stars avec qui il avait travaillé - Naomi Campbell, Stephanie Seymour, Eva Herzigova, etc - sont montées sur scène pour saluer le maître connu pour ses robes intemporelles sublimant le corps féminin. C'était un "géant de la mode", a déclaré Naomi Campbell, au bord des larmes, en appelant "papa" celui qui fut à la fois son "protecteur" et son "professeur".

Enfin, entre deux blagues aux dépens du président américain Donald Trump, les Fashion Awards ont récompensé, dans la catégorie "jeunes talents britanniques", Michael Halpern (créations féminines) et Charles Jeffrey (masculines).