Beauté & Mode

De l'autre côté de la Manche, la campagne de la marque italienne a été bannie par l'organisme de régulation de la publicité. Selon celui-ci, une photo sexualiserait un mannequin qui semble être mineur.

Au Royaume-Uni, la nouvelle campagne de la griffe Miu Miu a été censurée par l’ASA [Advertising Standards Authority], l'autorité de régulation de la publicité. Sur une photo jugée litigieuse, une jeune femme pose sur un lit, vêtue de pièces de la collection Printemps-été 2015. Elle regarde directement la caméra à travers une porte entrouverte. Paru dans Vogue UK, le cliché sexualiserait le top model qui semble être mineur, selon la plainte d'un lecteur. 

D'après l’ASA, cette mise en scène « lui donnait un air de vulnérabilité et à l’image une sensation voyeuriste ». « Le mannequin apparaît très jeune, posant avec un maquillage minimal et des vêtements qui semblent un peu grands pour elle (...) Nous considérons que ces éléments contribuent à donner l'impression qu'elle a moins de 16 ans », a développé l'organisme pour justifier sa décision. Par conséquent, celui-ci a conclu que « la publicité était irresponsable et susceptible de causer une infraction grave ». 

Or, Mia Goth, la compagne de Shia LaBeouf, a 22 ans.

Prada, à qui appartient Miu Miu, rejette en bloc les accusations portées contre elle et nie avoir voulu donner un ton suggestif à sa campagne. Elle  a également déclaré que celle-ci mettait en scène trois mannequins différents dont Imogen Poots et Marine Vacth.

Prenant le parti de la marque italienne, le magazine Vogue UK a affirmé n’avoir reçu aucune plainte de ses lecteurs qu’il juge «suffisamment éduqués pour apprécier la photographie de qualité et de grands mannequins ».

Malgré cela, l’ASA a interdit à Prada d’utiliser ces photos et lui a demandé de ne plus inclure dans ces prochaines campagnes des images sexualisant de façon inappropriée des jeunes femmes.