Beauté & Mode

Une publicité jugée "irresponsable" en Grande-Bretagne. 

Le public, comme les instances de régulation de la publicité, s'attaquent depuis quelque temps à la maigreur malsaine des mannequins présentés dans certaines campagnes. Ainsi, les marques Drop Dead, Urban Outfitters, Primark ou Gap (elles parmi d'autres), des magazines comme Vogue ou encore Cover au Danemark, ont déjà fait l'objet de plaintes pour apologie de l'anorexie. Cette fois, c'est Saint Laurent qui choque. Déjà connue pour ses mannequins (notamment masculins) considérés comme trop maigres aux défilés, la grande enseigne française vient de se faire épingler par l'ASA en Grande-Bretagne.

Un lecteur du Elle UK s'est en effet plaint à l'Advertising Standards Authority pour une publicité Saint Laurent publiée dans le magazine féminin. La photo en noir et blanc affiche une jeune fille couchée au sol dont les jambes paraissent aussi fines que des bras, notamment via le jeu de lumière, la cage thoracique également très apparente. L'ASA a donné raison au plaignant et a désormais fait interdire cette publicité la jugeant « irresponsable ». Selon l'organisation, YSL ne semble pas d'accord avec ce point de vue, mais se refuse à tout commentaire, même chose pour Elle.