Beauté & Mode

 Terry Lidarssi, docteur en pharmacie et acupuncture est une incroyable mine de bons conseils. Il décrypte pour nous le monde inconnu... des bactéries buccales, dont celles qui donnent une mauvaise haleine et les dents jaunes, tout un poème... 


Est-ce que l'on peut penser une seule seconde que notre bouche contient quelque 10 milliards de micro-organismes, représentant plus de 700 espèces différentes ? Et majoritairement des bactéries, mais aussi des levures, des virus, des champignons, etc. Non ! Car la flore buccale est encore largement sous-estimée. Blancheur des dents, gingivite, stomatite, parodontite, aphtes... l'équilibre de la flore buccale joue pourtant un rôle fondamental dans la santé de notre bouche et pour l’ensemble du système digestif.


Les bactéries de la bouche : les bonnes et les mauvaises

© Reporters

Il y a, pour faire simple, deux classes de bactéries dans notre bouche. Les Mauvaises et les bonnes bactéries. On qualifie de commensale la flore buccale quand elle est sainement équilibrée. Son rôle est de protéger les dents, les gencives et les muqueuses contre des invasions d’agents pathogènes.

Dans la compétition bactérienne de la bouche, de nombreux facteurs interviennent. Pensez à tout ce que vous mettez dans votre bouche…L’alimentation, la brosse à dents, le dentifrice, dans lequel on trouve plus d’un ingrédient douteux comme le fluor, les bains de bouche aux formulations non moins hasardeuses, les médicaments, les doigts, les objets en tous genres, la cigarette, etc…

Une fois que les mauvaises bactéries deviennent trop nombreuses par rapport aux bonnes, la santé de la bouche et des dents est en danger.

On peut voir alors apparaître des mycoses, notamment sur la langue, les aphtes, les candidoses, la mauvaise haleine, les saignements persistants ou encore des rétractations de gencive. Il est alors urgent de consulter votre dentiste, mais aussi de corriger certaines de vos habitudes.

Par exemple, le docteur Kumar Purnima, de l’Ohio State University à Columbus a pu constater que chez les fumeurs, les « bonnes bactéries » étaient rapidement décimées au profit des bactéries pathogènes. Les fumeurs présentent ainsi un niveau de cytokines (marqueurs de l’inflammation) plus élevé que les non-fumeurs, signe qu’il y a lutte contre une infection.

Depuis, plus ou moins 1860 et la révolution industrielle, nous avons changé drastiquement notre alimentation et elle devenue beaucoup plus acide et agressive pour les bonne bactéries de notre bouche.

Alors nous avons une bien moins bonne flore buccale qu’avant, mais heureusement, nous avons de meilleurs dentistes !


Les mauvaises bactéries, responsables du "jaune"

© Reporters

La plaque dentaire, c’est un milieu composé d’une base faite de protéines et de certains types de sucres produits par les bactéries. Cette base sert de support et de réserve d’énergie aux colonies principalement composées de mauvaises bactéries. Cela leur permet d’adhérer aux différentes surfaces : dents et muqueuses. Ces mauvaises bactéries ne représentent d’ailleurs que 15 à 20 % du volume de la plaque dentaire.

Mais avant d’être une plaque dentaire solide et épaisse comme vous la connaissez, elle est un fin dépôt qui se dépose et s’accroche à la surface de la dent. Cela change déjà la couleur extérieure de la dent et peut lui donner un teint jaunâtre.

Donc, une la flore commensale buccale sainement équilibrée permet non seulement d’avoir une bouche et des dents en bonne santé, mais aussi d’avoir les dents plus blanches.

De plus, certaines de ces mauvaises bactéries, sont de la même famille que les bactéries que vous trouvez sous les bras ou entres les doigts de pieds par exemple ! Elles aiment la chaleur, l’obscurité et l’humidité. Comme dans la bouche ! Vous avez déjà constaté que ces bactéries peuvent aussi colorer les t-shirts blancs sous les bras lorsqu’on transpire. Parce qu'en nombre, ces bactéries donnent une couleur jaunâtre. Cela explique aussi cette couleur jaune que peut avoir la plaque dentaire et l’extérieur des dents en général.


Conseils pratiques

Alors pensez à bien nettoyer votre brosse à dent qui est un nid à mauvaise bactéries !

Evitez de mettre machinalement en bouche les stylos, trombones et autres objets du quotidien.

Donnez de la bonne nourriture aux bonnes bactéries pour les rendre plus fortes, avec certains types de prébiotiques par exemple.

Vous pouvez vous faire aussi un bain de bouche aux huiles essentielles composé de 2 gouttes d'huile essentielle de Clou de Girofle (Eugenia caryophyllus) + 2 gouttes d'huile essentielle de Menthe Poivrée (Mentha piperita L. var piperita) + 2 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble Laurus nobilis + 6 gouttes d'huile végétale de Tournesol