Beauté & Mode

Cette matière délicate nécessite une attention particulière.


Coûteux, certes, mais aussi doux qu'intemporel, un pull cachemire vous accompagnera en hiver comme en été grâce à ses qualités thermorégulatrices. Seulement voilà, le laver requiert une préparation minutieuse afin d'éviter le pire.

De la douceur, toujours de la douceur

Certain l'ignorent peut-être, mais le cachemire n'a pas peur de l'eau. Au contraire : il en raffole. Durant les six premiers mois, des lavages fréquents sont même conseillés pour empêcher l'apparition de bouloches. Vous vous êtes fait à l'idée de le laver pour la première fois ? Deux options s'offrent à vous. Vous pouvez très bien le laver à la main avec de l'eau froide dans laquelle vous avez d'abord mis un peu de lessive spécial laine (surtout pas d'assouplissant). La marque Maison Standards suggère même d'ajouter quelques gouttes de vinaigre blanc lors du rinçage pour « faire briller le cachemire et le protéger ». Avec une machine à laver, un programme laine peut également convenir, mais l'essorage ne devrait pas excéder 500 tours par minute au risque de l'abîmer, prévient Eric Bompard sur son site.

Une maille se sèche à plat

Ensuite vient l'étape tant redoutée du séchage. Dans un premier temps, enveloppez votre pull dans une serviette propre et tapotez-le doucement. Comme toutes les mailles, cette pièce se sèche à plat, loin, bien loin d'un radiateur et à l'abri de la lumière pour qu'il ne perde sa couleur. Pour le repassage, la température doit évidemment être basse. On n'applique pas directement le fer sur son pull, on place un torchon propre entre eux, comme avec les pantalons de costume par exemple. Un peu de vapeur aidera aussi à le défroisser. Et désormais, vous n'aurez plus peur de le laver.