Beauté & Mode

On vous explique comment vous en débarrasser pour de bon.


C’est le printemps. L’occasion de (bientôt) ressortir notre t-shirt blanc préféré. Seulement, voilà, on a eu le temps d’oublier que des traces jaunes étaient rapidement apparues au niveau de nos aisselles. Pas classe du tout, il est devenu immettable et on se doit d’en racheter un au plus vite. On vous explique comment éviter ce scénario pour de bon.

Votre déodorant est certainement le coupable 

Si vous regrettez déjà d’avoir craqué pour un t-shirt blanc un peu cheap, n’ayez crainte : la qualité de la matière n’a rien à voir là-dedans. En lin, en coton ou en soie, le résultat aurait été le même. Le véritable coupable ? Votre déodorant. Ou plutôt l’aluminium qu’il contient lorsqu’il se marie à votre transpiration. Celle-ci contient sels, protéines et huiles qui vont former ces fameuses taches jaunes. A l’avenir, privilégiez les déodorants sans aluminium.

Comment les enlève-t-on ?

Pour vous en débarrasser si le mal est fait, il existe un remède de grand-mère conseillé par Mennen. Il suffit de mélanger 3 cuillères à café de bicarbonate de soude à 2 cuillères de vinaigre blanc. Appliquez la mixture sur les auréoles jaunes et laissez agir pendant 45 minutes. Frottez, puis mettez votre chemise ou votre t-shirt ainsi traité à la machine. Le tour est joué. Place à un printemps sans aisselles jaunâtres !