Beauté & Mode

On jette ou on donne aux associations de plus en plus de vêtements car ils ont rétréci, terni, changé de couleurs. Comment mieux les laver pour les conserver en forme et plus longtemps ?


Vous vous souvenez de ce temps où l'on avait un habit du dimanche et un vêtement pour la semaine ? Non, nous non plus parce que l'on vit dans des pays occidentaux où la fast fashion est passée par là, de même que l'attrait pour la mode et que l'on a ses armoires remplies de vêtements.

A tel point que le matin, on ne sait pas quoi mettre. A tel point que l'on lave beaucoup en s'inspirant de la façon de faire de ses parents (70% des Européens imitent les méthodes parentales selon Ipsos Mori pour AEG sur les habitudes de soin des vêtements) et que l'on jette relativement facilement ses vêtements (ou on les donne à une association) parce qu'ils ont raccourci, terni, rétréci.


Un projet pour laver moins et mieux

© AEG / Doriane Van Overeem

AEG vient en fait de lancer le Projet Care Label en partant d'un constat : "90% des vêtements sont jetés bien avant d’être complétement usés à cause de la consommation effrénée de la mode et des habitudes d’entretien dépassées des vêtements", selon la marque électroménager.

Ce projet entend faire changer la façon dont on prend soin des vêtements, accompagné en cela par une équipe exclusive de créateurs de mode, des conseils de soins des vêtements testés en laboratoire, et un guide à propos des textiles modernes.

Parmi les créateurs qui ont participé, la Belge Doriane Van Overeem qui pointe du doigt les étiquettes des vêtements portant la mention "nettoyage à sec" qui dissuade pas mal d'acheteurs. « Les fournisseurs indiquent ‘Nettoyage à Sec’ sur les étiquettes des vêtements parce qu’ ils ne veulent pas prendre la responsabilité si le vêtement est détruit. La plupart du temps quand il est indiqué ‘Nettoyage à Sec’ sur le vêtement, vous pouvez en fait le nettoyer à une température plus basse dans une machine à laver »

De ce projet, ressort des conseils précis pour laver ses vêtements.

- Le nettoyage à sec, c'est uniquement quand c’est nécessaire

- Utiliser des températures plus faibles : bon à savoir, on peut économiser 60% d’énergie en diminuant la température des lessives de 40 à 30 dégrés. Cela augmente également la durée de vie des textiles.

- Laver moins : parfois, il suffit de les aérer ou de les repasser pour les remettre en état. Remplissez au maximum votre machine à laver quand vous êtes sur le point de la mettre en marche. Avec les technologies modernes, les machines à laver sont capable de peser le contenu de votre linge et d’ajuster le cycle en fonction.

- Sécher mieux à la vapeur pour diminuer le besoin de repasser.


Une lessive sans rinçage

© DR

Auquel on rajoute un petit produit malin : Soak, un produit à laver sans rinçage à utiliser à la main ou en machine. Très pratique pour le linge délicat comme la lingerie, les maillots de bain, les tricots, le cashmere, les collants et même les vêtements des plus petits.

La formule est créée à base d’ingrédients biodégradables, végétaux et durables. Les bouteilles et les étiquettes sont élaborés en pensant à l'énvironnement et recyclables. Il suffit de faire tremper pendant un quart d'heure les vêtements puis de les essorer.

Soak existe en 5 parfums et une variante sans parfum. Une grande bouteille permet 75 lavages (19€), un petit format voyage donnera lieu à 18 lavages (13€). soak.com