Beauté & Mode "L'imitation est la plus sincère des flatteries". C'est probablement ce qu'a dû se dire JPG en voyant la nouvelle fragrance de la star aux courbes voluptueuses. 


Les deux flacons, sortis il y a 25 ans pour "Classique" de Gaultier et ce 30 avril pour "KKW Body", représentent un buste de femme. Avec corset qui couvre les seins pour le premier et entièrement nu pour le parfum de Kim Kardashian. 


Amusé, le couturier n'a donc pas hésité à poster sur Instagram deux photos de son parfum pour prouver qu'il a été un des premiers à utiliser le corps d'une femme comme inspiration pour le flacon d'un parfum. "Frappe fort depuis 1993" peut-on lire en légende sur une photo du croquis du parfum star. Il a ensuite ironiquement fait référence au show télévisé de Kim Kardashian (Keeping up with the Kardashians) en indiquant sur sa deuxième photo qu'il "reste en contact avec les nouveautés parfum", "keeping up with the fragrance's news" en anglais. 




Ce que Jean-Paul Gaultier a oublié de mentionner, par contre, c'est que pour créer "Classique", il s'est lui-même inspiré de la bouteille du parfum "Shocking" d'Elsa Schiaparelli sorti en 1937. La créatrice italienne avait, à l'époque, choqué les mentalités et révolutionné la façon de penser les flacons de parfum en se basant sur le buste et les courbes de l'actrice américaine Mae West pour créer le contenant. Sur le compte Instagram de la marque italienne, on peut voir une photo du flacon en question avec les hashtag #Original et #First. Outch!