Beauté & Mode

La directrice artistique de Dior crée la convoîtise avec 6 lettres et une apostrophe ! Un coup de maître en ces temps de réseaux sociaux et de tribus virtuelles.


Qui a dit que les logos étaient finis ? Pas Maria Grazia Chiuri en tout cas, la nouvelle (plus si nouvelle) directrice artistique de la maison Christian Dior.

La créatrice, qui a oeuvré en duo de longues années avec Pierpaolo Piccioli pour Valentino, est étonnante à plus d'un titre : cette Italienne n'arrête pas d'aller là où on ne l'attend pas. Sa première collection d'un blanc virginal (pour la plupart des silhouettes) martelait des petites phrases féministes et jouait déjà du côté du soutien-gorge plutôt haut dessus que dessous et des lettres en majuscules.

Ses coupes précises, ses robes qui ondulent parfaitement, ses matières d'une qualité qui donne envie de frôler plutôt que toucher la portait dans le vent de Raf Simons, lui-même encore tout étourdi du talent de M. Christian Dior. Oui mais voilà, la brillante et souriante blonde a aussi son mot à dire pour installer l'illustre maison dans la modernité et cet air du temps qui passe par les images, les réseaux sociaux, l'amour virtuel.

J'adior, on le veut !

Quand "Dior J'adore" est devenu bien plus qu'un slogan, mais une véritable affirmation reprise par tous, voici le statement de Dior version Chiuri : J'adior. Un petit mot qu'on a irrésistiblement envie de faire sien depuis qu'on l'a vu partout sur la première collection de la directrice artistique pour la Maison.

Sur la monture d'une branche de lunettes,, sur le fermoir d'un sac, sur une bzgue ou encore à l'arrière d'une basket, "J'Adior", c'est le nouveau double C de Chanel ou toute les fantaisies de Moschino.

La tribu Chiuri est en route... On J'adior !