Beauté & Mode

Notre meilleur allié pour combattre le froid a aussi ses défauts…


Voilà une dizaine de jours qu’un vortex polaire – ou plutôt ses effets – nous fait grelotter. Du coup, le chauffage tourne à plein régime même chez les moins frileux d’entre nous que ce soit à la maison, dans les transports ou au bureau. Et depuis que la vague de froid s’est installée, ce sont aussi nos cheveux qui en pâtissent. À enchaîner le chaud et le (très) froid, on ne les reconnaît plus.

Pensez à humidifier l’air

Nos cheveux sont secs, sans volume, et ils semblent devoir être lavés tous les jours. En effet, le chauffage a beau nous tenir chaud, il assèche l’air et… nos pointes. Pour y remédier, il existe une méthode de grand-mère imparable : humidifier l’air en plaçant tout simplement un bol d’eau sur notre radiateur. On peut même y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle – ce qui est déconseillé en cas de grossesse. Il existe également des humidificateurs qui coûtent une vingtaine d’euros.

Brosse en poils naturels ou sèche-cheveux ionique ?

C’est bien connu, le cocktail froid et air sec rend également nos cheveux électriques. Afin d’y remédier, on peut miser sur une brosse en poils naturels. Mais ce n’est pas donné. Mason Pearson en propose en soies de sanglier pour un peu plus de 100 euros. De quoi réactiver le sébum de cuir chevelu et rendre les cheveux brillants. La deuxième solution : investir dans un sèche-cheveux ionisant. Remington vient d’ailleurs de lancer son modèle Air 3D. Avec un flux d’air en trois parties, adieu les frisottis. Il faudra toutefois débourser un peu moins de 200 euros pour mettre la main dessus. 

Si nos cheveux ont du mal en ce moment, le froid a pourtant quelques bénéfices. Découvrez-les ici