Beauté & Mode Mardi 8 mai, vers 19 heures, la première montée des marches du Festival de Cannes 2018 s'est achevée, un peu plus vite que d'habitude puisque les elfies sont désormais interdits. Pour cette 71e édition, on ne rigole plus, les mesures de sécurité sont extrêmes et côté ocmportement, les organisateurs ont voulu veiller au grain : les stars sont prévenues : avec leur badge d’accréditation, ils ont reçu un document orné d’un nœud papillon et de cet avertissement : "Comportement correct exigé. Ne gâchons pas la fête, stop au harcèlement." Inscrit en bas, le numéro de la hotline pour « toute victime ou témoin de violences sexistes ou sexuelles ».

Le scandale Harvey Weinstein, le magnat très habitué de Cannes est encore dans toutes les têtes. Et il se murmure même qu'il y a bien moins d'actrices américaines que les années précédentes parce que le producteur devenu prédateur n'est plus là : il emmenait avec lui nombre d'actrices jouant ou non dans les films cannois.

Cette montée des marches n'était pas 100% féminine, ça c'est prévu pour le samedi 12 mai, annoncé par Thierry Fremaux en personne. Mais elle était 100% couture, comme d'habitude...


Cate Blanchett a déclaré ouvert le 71e festival de Cannes aux côtés de Martin Scorcese, impériale comme une reine mère dans une robe Armani avec d'extraordinaires boucles d'oreille et une bague de conte de fées signées Chopart.

© AFP & Reporters


Léa Seydoux : "C'est tellement rigolo de se déguiser en star !", a-t-elle confié au magazine Elle. L'actrice a vraiment joué le jeu dans une robe blanche et transparente qui a enflammé le festival

© AFP


Georgia May Jagger, parée d'un bracelet Chopart était royale dans sa robe de soie noire. le noir d'ailleurs l'a emporté pour cette première montée des marches rouges.

© DR


Khadja Nin, tête haute et robe ethnique affûtée : la chanteuse burundaise attrapait tous les sunlights ce soir-là

© AFP


Kristen Stewart fait le show cette année, son regard ensorcelant, sa chevelure travaillée et sa robe noir corbeau signée Chanel font d'elle la silhouette la plus pointue de ce premier jour. 

© Reporters


Isabelle Adjani avait choisi l'évanescence d'une robe Dior pour cette première montée des marches.

© Reporters et AFP

Penélope Cruz avait copté pour une robe esprit flamenco en hommage à son pays mais elle lui aura donné du fil à retordre sur tapis rouge : les bretelles ne cessaient de tomber !  Pourtant sa robe ébène signée Chanel vintage accompagnée d'une parure de bijoux Atelier Swarovski, était sublime...

© Reporters


Lena Lenina, no comment !



Le rouge était de sortie : Julianne Moore (bijoux Chopart), Géraldine Nakache et Alice Taglioni avaient misé sur cette couleur en prenant soin de le choisir flash pour ne pas manger le tapis...

© Reporters et AFP


Chiara Mastroianni avait jeté son dévolu sur une robe à épaulettes oversize, on aurait peut-être choisi autre chose pour elle...

© Reporters et AFP