Food

Il suffit de voir nos poubelles se remplir à vitesse grand V pour comprendre que, décidément, on jette beaucoup trop de choses. Et si on s'interrogeait sur les gestes que l'on fait en cuisinant sans même réfléchir? Pourquoi jugeons-nous que les fanes de carottes ne sont pas bonnes à la consommation? Pourquoi nos peaux de bananes filent-elles directement à la poubelle? Analysons nos habitudes afin d'en découvrir de nouvelles 100% zéro déchet.



Les peaux de citrons et d'oranges

Pourquoi ne pas en faire de délicieux citrons et oranges confites? Pour y arriver, faites des zestes d'agrumes que vous porterez à ébullition 1 ou 2 minutes avant de les égoutter. Répétez l'opération plusieurs fois de suite. Pendant ce temps, préparez un sirop à l'aide d'eau et de sucre. Quand le sirop est à ébullition, plongez les zestes d'agrume et laissez mijoter pendant 25 minutes. Rajoutez du miel et laissez encore cuire une dizaine de minutes. Sortez vos zestes et étalez-les sur une grille. Laissez-les pendant une heure puis fourrez-les dans un pot. Vos zestes de citron et d'orange confits se conserveront deux mois au frigo. Toute la recette ici.


Les graines de courges et de potirons

Ne jetez plus les graines présentes à l'intérieur de ces aliments lorsque vous les coupez. Vous ne le saviez peut-être pas mais ces graines peuvent se déguster à l'apéro ou dans une salade à condition d'être bien cuisinées. Pour ce faire, il suffit de les rincer à l'eau froide puis de les porter à ébullition dans une grande casserole d'eau. Après les avoir bien égouttées, faites-les cuire dans une poêle avec un peu d'huile. Idéales pour donner un peu de croquant à une préparation.

Etant donné que ces graines sont riches en zinc, elles sont recommandées en cas de problèmes de prostate. "Les graines de citrouille, de courge et de melon réduisent les envies fréquentes d'uriner. Les graines de citrouille peuvent être prises à raison de 10 g par jour de graines séchées et écalées." A concasser grossièrement ou à mastiquer, selon les goûts.

© reporters

La pelure des pommes et des poires

Par peur des pesticides, vous faites peut-être partie de ceux qui pèlent ces fruits afin de ne prendre aucun risque. Mais, en se faisant, vous vous privez d'une partie riche en vitamines. Préférez donc des pommes bio (ou issues de votre jardin) que vous pourrez croquer à pleines dents, après les avoir lavées évidemment.


Les fanes de carottes

Lorsque vous cuisinez des carottes entières, la première chose que vous faites est de couper les feuilles vertes et de les jeter, pas vrai? Eh bien, sachez que vous gaspillez une partie comestible de votre légume ! Les fanes de carottes s'accommodent parfaitement en soupe, en smoothie ou en salade. Pensez-y.


Les côtes de blettes

Pourquoi ne cuisiner que la partie verte des blettes? Les côtes méritent qu'on s'y attarde ! Avec une sauce béchamel, c'est un régal.

© reporters

La peau des bananes

Elles sont riches en potassium, en fibres, en vitamines B6 et B12. Ce serait bête de se priver de ses bienfaits. Pour les consommer, il suffit de les faire infuser ou de les mixer à d'autres fruits dans un smoothie.


Les feuilles de betteraves et de navets

Elles peuvent se cuisiner comme n'importe quel autre légume vert.


Les croûtes de fromage

Le Guardian conseille de congeler les croûtes de fromage après avoir nettoyé la cire, le tissu ou le plastique qui restait. Lorsque vous faites une soupe, plongez ces cubes dans le breuvage bien chaud afin de rajouter du goût.

© reporters

Le liquide des bocaux de cornichons

Encore une fois, le Guardian conseille de ne pas le jeter et de le réutiliser à la place du vinaigre dans une salade.


L'eau des pois chiches

Toujours selon le journal, l'eau des pois chiches serait un excellent substitut au blanc d'oeufs dans les meringues.


Avant de vous lancer tête baissée dans le zéro déchet, regardez tout de même sur internet si ce que vous vous apprêtez à manger est bien comestible.