Food Le Bruxellois (une étoile à La Paix à Anderlecht) a été couronné Chef de l’année 2019 par le Guide Gault et Millau.

La chute des feuilles correspond invariablement aux verdicts des guides gastronomiques. Hier, c’est le Gault et Millau qui s’est fendu de ses distinctions annuelles mais aussi de son classement des établissements du Royaume.

S’il y a forcément des déçus, David Martin peut afficher, lui, un sourire jusqu’aux oreilles. Le chef propriétaire de l’étoilé La Paix, en face des abattoirs d’Anderlecht, a été couronné Chef de l’Année 2019. Il succède à Eric Fernez (D’Eugénie à Emilie à Baudour).

Tous les chefs présents à Lint dans la banlieue anversoise se sont précipités sur le guide pour connaître leur cote. Celle du Bruxellois à l’accent du Sud-Ouest encore un poil présent (il est originaire d’Auch) culmine à 17 sur 20. "Comme tous les chefs, c’est une récompense que j’espérais", affirme celui qui a fait ses armes chez Bruneau. "Cela me touche car ce prix récompense une équipe mais aussi une prise de risques. Il tombe à pic car, aujourd’hui, je sens que ma cuisine est maîtrisée."

(...)