Food

Grandes ou petites, étoilées ou bien cotées, nouvelles ou confirmées, les tables préférées de Joëlle se déclinent en une douzaine de bonnes adresses largement testées et approuvées tout au long de 2016. A retrouver en détails sur www.joellerochette.com, voici 12 tables jubilatoires pour vous aider à bien vous attabler, chaque mois de l’année nouvelle, qui pointe déjà le bout du nez !


Arabelle Meirlaen

Une cuisine esthétique résolument féminine, une personnalité séduisante au possible, un cadre de travail singulier en diable et, pour cette fin d’année, une réédition de son très beau livre « Arabelle Meirlaen, ma cuisine intuitive » ; voici ce qui nous a séduit chez Arabelle Meirlaen.

Chemin de Bertrandfontaine 7, 4570 Marchin – T 085 25 55 55 – www.arabelle.be


Les Terrasses de l’Our

© Morgane Ball

Les choses ont parfaitement évolué à Our avec, après l’ouverture du restaurant (et hôtel avec 4 chambres) de La Table de Maxime, l’ouverture d’une superbe maison d’hôtes contemporaine à deux pas et depuis 2015 de la nouvelle adresse – juste en face en bord de ruisseau – des Terrasses de l’Our. Une enseigne avec chambres, également, mais aussi et surtout avec une table jubilatoire au possible. A tout petit prix mais à grande esthétique, la cuisine servie ici nous a ébouriffé papilles, pupilles et palais pour placer, in extremis (nous y étions avant-hier), cette table parmi nos best off 2016 ! Aller s’y attabler, été comme hiver, pour un déjeuner ou un dîner (et même y loger) des plus démocratiques, ne saurai être que la plus délicieuse des escapades bucoliques en guise d’exquis cadeau de fêtes de fin d’année. A bon entendeur … et joyeuses fêtes à tous !

Rue de la Lesse, 1 – 6852 Our-Paliseul – T 061 24 20 00 – www.maximecollard.be


L’Air de Rien

Niché au cœur du petit village bucolique de Fontin, entre maisonnettes rustiques et campagne verdoyante, le restaurant de Stéphane Diffels est un pur bijou d’originale créativité. Une table qui ne souffre aucune comparaison tant la cuisine de ce chef autodidacte se montre aussi qualitative que différente. Une cuisine se déclinant notamment en : œuf cuit à 64°, betterave crapaudine, poulet et salicorne, yaourth au persil. Pour autant de recettes que ce « Chef du mois de janvier » nous offrait pour bien commencer cette année 2016 en version … cordon bleu insolite !

Chemin de la Xhavée 23, 4130 Esneux – T 04 225 26 24www.lairderien.be


Bon-Bon

© Joëlle Rochette

Si l’on ne présente plus la magnifique maison de Christophe Hardiquest, c’est sa dernière nouveauté que nous nous devons de mettre en exergue dans ce répertoire de nos tables 2016 préférées. Une nouveauté comme un passage, voire un retour, obligé pour ce grand chef (Maître Cuisinier de Belgique, membre des Grandes Tables du Monde, 2*Michelin, 19,5/20 G&M) qui, à l’automne dernier, apportait à sa carte une exquise collection de préparations belgo-bruxelloises merveilleusement revisitées. Un nirvana de saveurs et d’imagination conjugués attend ainsi les plus fins becs au royaume de celui qui, à nos yeux comme aux papilles de tous, est aujourd’hui et sans aucun doute, le plus emblématique des cuisiniers belges.

Avenue de Tervueren 453, 1150 Bruxelles – T 02 346 66 15 – www.bonbon.restaurant/


Amen

Nouvelle enseigne ixelloise pour Pascal Devalkeneer née au cœur de l’année, après la création de son magnifique jardin-potager jouxtant le notoire Chalet de la Forêt. Ni bistronomique, ni de brasserie, la cuisine de Pascal Devalkeneer, ici, se montre simplifiée, mais toujours aussi qualitative. Produits de première qualité, légumes du potager et préparations traditionnelles subtilement revisitées ont transformé ce « restaurant de quartier » (dixit le chef) en véritable repère épicurien pour tous les fans de ce chef doublement étoilé en sa jolie maison initiale des abords de la Forêt de Soignes.

Rue Franz Merjay 165, 1050 Bruxelles - T 02 217 10 19 – www.amen.restaurant.be


La Gare d’Hamois

© Joëlle Rochette

Grégory Gillain, lui aussi lauréat du Concours de «L’Etoile de la Cuisine Belge » (2016) a courageusement ouvert sa propre enseigne au cœur de la Wallonie et de notre belle Ardenne. Cadre insolite d’une ancienne gare ferroviaire, décoration contemporaine sobre et élégante du meilleur effet et cuisine personnalisée en parfaite adéquation, nous ont, à plusieurs reprises, totalement séduits. Nous y sommes allés en éclaireur/découvreur puis y sommes retournés de plus belle en famille pour le plus grand bonheur de toute une grande tablée ravie de la découverte. Du coup, chaque membre de la famille y est retourné et a pu faire marcher le tam tam local de plus belle. Grégory fera partie de l’équipe de Simon Denis représentant la Belgique au prochain Concours des Jeunes Chefs Européens. Voici donc un autre jeune qui monte, qui monte, qui monte … à ne pas perdre de vue !

Chaussée de Liège 45, 5360 Hamois - T 083 22 05 49 – www.lagaredhamois.be


Le Comptoir de l’Eau Vive

Sur les hauteurs de la Capitale wallonne, Pierre Résimont a ouvert ce séduisant comptoir où il a d’emblée installé l’un de ses anciens seconds pour y concocter une cuisine plus accessible que son enseigne initiale de L’Eau Vive** (Arbre/Profondeville). Pari réussi, le Tout Namur y court tout au long de l’année afin d’y déguster d’excellents produits de bouche locaux et d’y profiter de l’impressionnant talent de Simon Denis. Lequel est rapidement devenu le plus emblématique des jeunes chefs wallons mais aussi et surtout le meilleur jeune chef belge en décrochant « L’Etoile de la Cuisine Belge 2017» (Concours national organisé par les Maîtres Cuisiniers de Belgique). Avec son équipe (Grégory Gillain du Restaurant La Gare d’Hamois et Sam Van Houcke du Restaurant Onder de Toren) il représentera la Belgique au Concours des Jeunes Chefs Européens organisé par World Association of Chefs Societies au Pays de Galle en avril prochain. Rien de moins !

Place des Jardins de Baseilles 14, 5101 Erpent - T 081 30 65 36 – www.comptoirdeleauvive.be


Le Gril aux Herbes

© Joëlle Rochette

Indétrônable du registre de notre plus haute estime, la maison d’Evan Triantopoulos reste assurément – en tous temps et toutes saisons - notre préférée de la périphérie bruxelloise, voire de la Capitale et même – tant qu’à faire – de notre petit pays. Une vraie grande maison de bouche – encore trop souvent méconnue - où de merveilleux produits d’excellence proviennent d’ici et d’ailleurs comme ces fabuleux vins venus en droite ligne des vignobles grecs. Le cadre, singulièrement personnalisé, place la cuisine au centre d’une vaste et belle double salle et le chef y trônant malicieusement, en dehors de toutes contraintes inhérentes à la cuisine gastronomique, y prduit de délicates préparations très personnelles dont on ne se lasse jamais. Cette année, Le Grill aux Herbes fêtait ses 30 ans !

Chaussée de Bruxelles 21, 1780 Wemmel – T 02 460 52 39 – www.evanrestaurant.be


Brinz’l

Longtemps seconde de grands bonhommes de nos plus belles enseignes gastronomiques (Christophe Hardiquest/Bon-Bon, Evan Triantopoulos/Gril aux Herbes & Fourneau), Laure Genonceau est une jeune cheffe à suivre impérativement. Ses origines métissées (belgo-mauriciennes), sa minutie, sa curiosité et son bagage professionnel l’ont amené, cette année, à ouvrir sa propre petite maison de bouche à Uccle. Nouvel aménagement très réussi pour cette enseigne ayant précédemment abrité Bon-Bon et Va doux vent et dynamisme inébranlablement d’une jeune cheffe en devenir, voici ici l’une des plus jolies tables de la Capitale. A tenir impérativement à l’œil en cette année 2017 qui sera assurément celle de la talentueuse Laure Genonceau.

Rue des Carmélites, 93 - 1180 Bruxelles T +32 (0) 2 218 23 32


Hertog Jan

© Morgane Ball

Au cœur de la Flandre occidentale sommeille un fabuleux restaurant n’étant autre que l’une des rares tables triplement étoilées de Belgique. Une table que les plus grands épicuriens venus des quatre coins du pays s’offrent, comme nous-mêmes, en de belles occasions et apprécient plus que toute autre pour, bien sûr, l’immense talent de ses propriétaires : le chef Gert De Mangeleer et le sommelier Joachim Boudens, lui-même portant le titre de Sommelier de l’Année. Résolument contemporaines, tant la cuisine que la salle, se montrent d’une originalité particulièrement impressionnante. La brigade en cuisine à elle seule vaut le détour (le coup d’œil y est d’ailleurs permis !) et le jardin-potager se visite, lui aussi, par beau temps pour transformer cet antre de Bacchus de nos temps modernes en véritable musée (vivant) de l’art culinaire contemporain. Une grande chose que cet univers singulier où s’attabler au moins une fois dans sa vie d’épicurien …désormais averti !

Loppemsestraat 52, 8210 Zedelgem – T 050 67 34 46 – www.hertog-jan.com


La Paix

Retourner à La Paix est aujourd’hui l’un des plus beaux pèlerinages que l’on puisse faire en terres épicuriennes. David Martin y a trouvé sa voie céleste plus originale que jamais ; sa voie vers l’excellence d’une cuisine à nulle autre pareille car truffée de caractère, de personnalité, de bon sens et de respect pour des producteurs bien de chez nous (dans sa commune d’Anderlecht, même) ou de bien plus loin comme du Japon dont il pourrait être l’un des meilleurs ambassadeurs culinaires. A tout le moins à travers des produits exceptionnels qui y sont magnifiés et personnalisés à souhait. Le cadre de La Paix a, cette année, été rehaussé par une magnifique œuvre d’art aérienne signée Charles Kaisin qui, lui aussi inspiré par le Japon, a composé son œuvre de centaines d’origamis suspendus au plafond. Face aux abattoirs d’Anderlecht, c’est ici à La Paix, seule « brasserie » étoilée de Belgique que l’on vient s’attabler pour des agapes extraordinairement mémorables.

Rue Ropsy Chaudron 49, 1070 Bruxelles - T 02 523 09 58www.lapaix1892.com



Restaurant Pascal Marcin (Koru Hotel)

© Morgane Ball

Nouvelle enseigne pour Pascal Marcin qui a définitivement quitté le Dolce La Hulpe pour s’installer aux confins du Brabant Wallon, en bordure de Province de Namur dans un insolite petit hôtel contemporain. Toujours très dynamique l’initiateur du Concours des Petits Chefs en Herbe, donne à voir et à déguster au Koru Hôtel une cuisine résolument dédiée aux produits du terroir (très) local. Les meilleurs producteurs (notamment de légumes et fruits) sont ses voisins directs et l’imagination de ce jeune Maître Cuisinier de Belgique fait le reste pour que tout repas pris ici soit un vrai petit festin de modernité, de créativité et d’originalité tant la cuisine comme les lieux sortent des sentiers battus. Grand coup de cœur pour le chef, la table, l’hôtel et, enfin, le vaste jardin exotique à découvrir impérativement, quant à lui, dès les premiers beaux jours !

Rue de la Croix 27 - 5334 Florée – T 0497 69.79.68 – www.pascalmarcin.be