Food Crottins, bûches, palets ou pyramides… Il existe une centaine de variétés de fromages de chèvre. Riches en protéines de bonne qualité, ils permettent aussi de faire le plein de minéraux. Pourquoi s’en priver ?

Digeste Le fromage de chèvre renferme davantage d’acides gras à chaîne courte que le fromage au lait de vache, ce qui lui permet d’être bien digéré. Si on le choisit frais plutôt qu’affiné, il est plus riche en eau et contient moins de matières grasses, ce qui facilite aussi sa digestion. Mais, en contrepartie, il aura un peu moins de goût.

Rassasiant Le fromage de chèvre apporte, en moyenne, 20 g de protéines aux 100 g, ce qui assure une bonne satiété. Autre atout : il contribue également au maintien d’une bonne musculature.

Bon pour les os Même si les fromages de chèvre contiennent moins de calcium que les pâtes pressées au lait de vache, ils en apportent quand même entre 80 et 530 mg aux 100 g selon le type de fromage. Par exemple, le chèvre-boîte est celui qui en apporte le plus avec 534 mg/100 g. On en trouve aussi des quantités intéressantes dans le crottin de Chavignol et le Pélardon : 147 mg/100 g, le Sainte-Maure de Touraine : 122 mg/100 g, la bûche : 107 mg/100 g. Contenant également du phosphore, ils participent à la minéralisation osseuse.

Antioxydant Le fromage de chèvre est une source intéressante de zinc et de sélénium, ces deux minéraux ont des vertus antioxydantes, qui aident à protéger les cellules du vieillissement prématuré, et qui réduisent le risque de maladies dégénératives.


Les plus plébiscités

Le Sainte-Maure est le plus consommé. Il a une croûte fleurie blanche et un goût doux et frais pouvant devenir piquant au fil de l’affinage. Il ne faut pas le confondre avec le Sainte-Maure de Touraine.

Le Chavignol : ce petit crottin d’une hauteur de 3 à 5 cm a une croûte naturelle et fleurie, une pâte aérée, lisse et fine et un parfum variant du goût de la crème fraîche à celui des sous-bois automnaux. Il dispose d’une AOP (Appellation d’origine protégée) et ne doit pas être confondu avec le crottin de chèvre, un petit fromage l’imitant.

Le Rocamadour : ce petit chèvre AOP rond, d’une hauteur de 1,6 cm, a une pâte souple, crémeuse, fondante, moelleuse et un bon goût de chèvre. On en ferait presque une seule bouchée !

Le Cabécou du Périgord : il ressemble un peu au Rocamadour. C’est également un petit palet haut de 1,4 cm, avec une croûte jaune pâle. Sa pâte est fine et onctueuse, son goût très doux. Il était appelé auparavant : fromage de crème !