Food .Avant-goût de vacan

ces, les vignerons des Côtes-du-rhône s’invitent dans 12 bars à vins belges jusqu’en août.

De Lyon à Avignon, la vallée du Rhône offre une diversité incomparable de paysages, de terroirs et de cépages qui donnent naissance à deux grandes appellations, les Côtes-du-Rhône et les Côtes-du-Rhône Villages (avec ou sans nom de commune) et à de nombreux crus.

Héritiers d’une tradition de plusieurs siècles, ces vins sont aujourd’hui redevenus de véritables références de vins-plaisir de qualité appréciés des amateurs ouverts à la découverte et aux émotions.

Le consommateur belge ne s’y trompe pas et leur fait généralement honneur, car ce sont des vins gouleyants et gais qui respirent le soleil et qui sont faits par des vignerons qui savent faire les choses sérieusement, sans pour autant (trop) se prendre au sérieux.

Grenache et Syrah

Plusieurs cépages incarnent véritablement la vallée du Rhône. La Syrah bien sûr, qui règne en maître dans la partie nord de la vallée, et le Grenache pour les rouges, un cépage qui représente 40 à 50 % minimum de chaque assemblage.

Ces deux variétés sont complétées par le Mourvèdre noir ou, en moindre importance, le Carignan, le Cinsaut et la Counoise.

Les vignerons rhodaniens intègrent souvent à leurs vins rouges 5 % de vin blanc pour les arrondir.

Côté blanc, on retrouve le Grenache (blanc cette fois), la Clairette, le Viognier, ou bien sûr la Marsanne ou la Roussanne.

Autrefois souvent puissants, alcooleux et boisés, les Côtes-du-Rhône ont évolué vers plus de légèreté et de buvabilité grâce à une utilisation plus importante de la Syrah dans le sud de la vallée.

Cela permet de plus larges occasions de dégustation, plus conviviales, par exemple autour d’une assiette de charcuterie entre amis, ou, surtout dans les bars à vins où ils sont plus que populaires.

Rhône attacks

Pour vous les faire (re) découvrir, une vaste opération est organisée dans 12 bars à vins de Bruxelles et de Wallonie qui mettront chacun les Côtes-du-rhône à l’honneur pendant un mois.

Elle démarre le 16 avril prochain à Bruxelles à la Winery Boitsfort et se terminera le 2 juillet au Dit Vin à Mons. Chaque lieu organise deux événements d’ouverture, l’un avec les professionnels, l’autre avec le grand public, et à chaque fois, on annonce la présence de plusieurs vignerons.

Rien de tel pour vérifier que le vin a bien la tête de son terroir et surtout de celui qui le fait !