Food Dans le monde, seuls 5 % des chefs étoilés sont des femmes. Comment expliquer cette disparité ?

Un rapide coup d’œil à l’histoire du guide Michelin est édifiant. En 1933, quand il décerne ses premières trois étoiles, sur les six restaurants récompensés, trois sont tenus par des femmes : "La mère Brazier" à Lyon et à Pollionnay, ainsi que "La mère Bourgeois" dans l’Ain. En 1951, Marguerite Bise est à son tour récompensée à "L’Auberge du père Bise". Il faudra ensuite attendre plus d’un demi-siècle pour que le Michelin honore une Française, avec Anne-Sophie Pic à Valence en 2007…

(...)