Food

On continue à redécouvrir de bonnes adresses de restos parce que la saison estivale se prête tellement à des sorties et à la curiosité. Entre Bruxelles, Namur et le Brabant wallon, six lieux de qualité où se poser.



Chez Vincent, pour un bon morceau de viande au centre-ville,  à Bruxelles

On se le garde les jours de frais et de pluie (ben oui, il y en a, on est en Belgique) mais surtout, on redécouvre cette institution bruxelloise avec ses fresques en carrelage illustrant des scènes de pêche, son mobilier de bois foncé et sa vitrine garnie de viandes devant laquelle on passe avant d'entrer.

La nouvelle direction a voulu retourner à l'essentiel : la viande. Elle a demandé à celui que tout le monde s'arrache, de lui fournir la meilleure des viandes, on a nommé Hendrik Dierendonck. Au programme : Rouge de Flandre déclinée en carpaccio, tartare, Chateaubriand, Côte à l'os, maturée 6 semaines, grillée ou flambée, la carte affiche une Entrecôte Holstein, un shortrib de cochon confit, une carbonnade flamande (comme il se doit à la joue de boeuf) et, pour les amateurs de poissons, les incontournables croquettes de crevettes grises, la sole meunière et les moules en saison.

Rue des Dominicains 8/10 - 1000 Bruxelles - tél. 02.511.26.07 - Ouvert tous les jours midi et soir sauf le mardi. lunch à 18€ et un menu gourmand (3 services) à 37€. www.restaurantvincent.be/restaurant-centre-ville/

© Vincent restuarant sur Facebook

Au Pop-Up gourmand de Stefan Jacobs, à la fraîche à Namur

Aucun gourmet n'a oublié le Va Doux Vent de Bruxelles. A sa tête, Stefan Jacobs qui y reçut sa première étoile avant de voguer sur d'autres courants. Qui lui ont fait croiser la route de la brasserie de Bertinchamps dont il a recréé la carte. Cet été, il s'est posé à Namur (il n'y a pas que Bruxelles et Hardiquest qui peut jouer les éphèmères tendance après tout !) pour y ouvrir un pop-up gastronomique. L'occasion de découvrir sa cuisine et les vins du cellier « Autrement dit vin » dans un jardin tranquille, jusqu'au 15 septembre.

Le principe : on choisit un bon vin, on le boit sur place moyennant un droit de bouchon de 10€ et on se laisse enchanter les papilles par des lunchs le midi (1, 2 ou 3 services) et des planches à partager (charcuteries produites par le chef, variations sur les huîtres ou planche végétarienne) servies toute la journée ! Et à partir de 18h, c'est barbecue mais pas n'importe lequel, on vous parle de truite cuite sur un galet brûlant et fumée au feu ou encore d'un lard confit 22 heures avec ses condiments acidulés. Ah oui, quand même.

Chaussée de Dinant 332 à 5000 Namur. Du mercredi au samedi de 12h à 22h et le dimanche midi de 12h à 16h

© Autrement by Stefan Jacobs

Chez Loungeatude pour de la gastronomie dans une ambiance cosy à Louvain-la-Neuve

La classe, la classe dans un cadre bucolique, c'est ce que propose Loungeatude qui cache derrière ce nom un tantinet compliqué une atmosphère multiple : lounge pour y siroter un cocktail dans un salon avec un grand feu ouvert ou sur la large terrasse ; eat pour y manger et « eatude » qui souligne que l'endroit se veut au service de l'étude de la cuisine. Tout cela se résumant en un seul mot : convivialité.

Désormais au piano de cet endroit en périphérie de Louvain-la-Neuve, le chef Pascal Marcin qui a obtenu en décembre 2016 le Delta d’Or u Guide Delta pour la Wallonie, pour son restaurant « Pascal Marcin ». Il travaille avec Bruno Gosset sommelier reconnu et intarissable sur les vins, ça tombe plutôt bien, non ?

Scavée du Biéreau 2 (derrière La Ferme du Biéreau) 1348 Louvain-La-Neuve. +32 10 45 64 62. Fermé samedi midi, dimanche et lundi. www.loungeatude.be

© Let me shoot for You - Sven Laurent pour Loungeatude

Chez Léon, pour une moules-frites et maintenant un burger

C'est simple, il y a là-bas les moules et les frites et cette inimitable zwanze des serveurs qui met tout le monde de bonne humeur, que l'on soit touriste ou local de l'étape. La carte fait plaisir aux enfants comme aux grands et perso, on adore y boire une bolleke de bière Léon.

Le restaurant tradi bien belge rajoute une ligne à son offre déjà replète en proposant désormais des burgers. Kevin Vanlancker, le fils de Rudy, l'actuel propriétaire du Léon du centre-ville a travaillé longtemps pour concevoir un burger à la belge : la viande s'offre dans un pistolet et s'accompagne de sauce poivre, de salade, de tomates et d'oignons. Il paraît que même les ados sourient de surprise à la première bouchée, c'est dire !

Rue des Bouchers 18 – 1000 Bruxelles – Belgique. +32 2 511 14 15. www.chezleon.be

© Leon

A la Winery de Boitsfort pour une petite bouffe en terrasse

Les amateurs de vin n'auront pas manqué l'ouverture en juin dernier de la troisième Winery à Bruxelles. Située à Boitsfort, le lieu est éminemment convivial à l'image de sa terrasse, de son catalogue qui aligne près de 300 bouteilles et de sa carte qui propose quotidiennement une dizaine de vins au verre. Et toujours des planches de bonnes petites choses : mini-burgers, brochettes, saumon gravelax. La déco quant à elle a évolué vers plus de modernité mais toujours au service du bien-être. Franchement, un concept (qui fut le premier à mettre plein de bons vins et de beaux producteurs en avant) à (re)découvrir.

Rue des Trois Tilleuls, 1 – 1170 Bruxelles. Fermé le lundi.

© Cici Olsson

 

Au Kokuban du quartier européen pour des udon sur sa vaste terrasse

Kokuban, c'est zen, c'est plutôt chaleureux (même si les lumières sont un peu fortes, on se les prend en pleine figure à certaines tables...) et c'est carrément délicieux. Parmi les restaurants japonais qui ne proposent pas de sushi à la carte, il peut sans conteste prétendre à une place dans le top 5 ! On y mange des ramen savoureux, et surtout des plats de pâtes udon à tomber. Le tout avec un service efficace et serviable et des vins bien sous tout rapport et pas très chers. A noter que le Kokuban de la place Jean Rey, non loin du parc Léopold (dans le quartier européen) est bien moins connu que son grand frère d'Ixelles rue Vilain XIIII alors qu'il possède une terrasse formidable et vaste et ça n'est pas si fréquent, les restos japonais étant souvent des petits espaces étriqués.

Place Jean Rey, 73 – 1000 Bruxelles