Food Elle a un avant-goût de vacances en bord de mer. De plus, ce petit poisson gras a tout bon pour la santé et ne coûte pas cher. Que de bonnes raisons pour le mettre au menu !

Protecteur cardiaque

La sardine est l’un des poissons qui apportent le plus d’oméga-3, 1 g aux 100 g. Ces acides gras essentiels agissent favorablement sur la pression artérielle, les taux sanguins de cholestérol et de triglycérides, diminuant ainsi le risque de développer une maladie cardiaque. Cet effet est renforcé par le sélénium, un anti-oxydant bénéfique pour la santé cardiovasculaire.

Bonne pour les os 

Elle apporte des quantités intéressantes de calcium - notamment dans les arêtes, d’où l’intérêt de les manger quand la sardine est en conserve ! -, de phosphore et de vitamine D, des nutriments indispensables pour protéger son capital osseux et diminuer les risques d’ostéo-porose. 100 g de sardines contiennent environ 400 mg de calcium, soit près de la moitié des apports nutritionnels conseillés par jour chez l’adulte.

Anti-anémie 

Il n’y a pas que la viande rouge qui permet de limiter les carences en fer. La sardine est également une bonne pourvoyeuse de fer et de vitamine B12, tous deux essentiels à la fabrication des globules rouges.

Rassasiante 

Riche en bonnes graisses, la sardine fournit aussi des protéines de qualité et en bonne quantité : environ 25 g pour 100 g. Elle procure donc une satiété rapide et durable.

Un atout pour la femme enceinte 

La grossesse accroît les besoins en calcium, en vitamine D et en fer. Ces derniers sont respectivement de 1.000 mg, 15 microgrammes et 30 mg par jour. La sardine est un bon moyen de participer à leur comblement. Sans oublier son apport en acides gras oméga-3 bons pour le cerveau du fœtus.