Food Vigneron à Morgon, Jean-Marc Burgaud produit 4 000 bouteilles par an.

Jean-Marc Burgaud est vigneron à Morgon. Son Côte de Py vaut le détour. S’il n’en produit que 4 000 bouteilles, il ne dénigre pas pour autant le beaujolais nouveau. Mieux il le défend. "Sur mon étiquette 2018, j’ai indiqué ‘Du vrai vin !’ car, chez moi, c’est du vrai vin. Les vendanges ont été terminées le 10 septembre et la mise en bouteille a été effectuée le 25 octobre sans ajout. Pour cette année, j’ai choisi la plus souple des cuvées. Ce vin traîne une mauvaise réputation car, après la mode des années 70-80, certains ont fait n’importe quoi pour gagner de l’argent. Mon beaujolais nouveau sera évidemment encore meilleur au printemps mais, cette année, il a vraiment une belle qualité. Les raisins ont évité toutes les maladies et ont profité d’un été chaud sans subir la sécheresse."

(...)