Food

Son but : prouver que ce n'est pas le nombre de calories qui détermine si un aliment est sain ou non.

Directrice marketing dans une salle de sport, Lucy Montain partage sur Instagram (The Fashion Fitness Foodie) et sur YouTube ses trucs et astuces pour une vie plus saine. Depuis peu, cette Londonienne de 25 ans a ouvert un deuxième compte spécialisé dans la comparaison de calories entre plusieurs aliments (The FFFeed). Et parfois, le résultat est plutôt surprenant !


On peut ainsi y constater qu'une poignée de chips industrielles aux légumes est bien plus calorique qu'une poignée de chips au sel et vinaigre. Idem pour le chocolat noir. Ou, qu'une portion d'amandes équivaut à la même portion de bonbons au niveau des calories. Ou encore qu'avec une même assiette, on peut obtenir des valeurs nutritionnelles différentes, en fonction des calories cachées. L'objectif de ces différentes comparaisons n'est évidemment pas de pousser ses "followers" à compter systématiquement la valeur énergétique des aliments. Mais plutôt d'enseigner aux gens qu'ils ne doivent pas se priver de ce dont ils ont envie, ils obtiendront toujours le corps qu'ils souhaitent s'ils orientent leurs choix alimentaires dans un contexte de vie saine. Ce qui est essentiel, c'est de veiller aux proportions et à la dépense de l'énergie.




Lucy dénonce donc les marques qui jouent sur la mode "Healthy" pour des produits qui ne le sont pas nécessairement. "Aucun aliment n'entraîne un gain de poids. Par contre, consommés à l'excès, tous les aliments peuvent en entraîner", explique-t-elle à The Independent. "Par exemple, une tablette de chocolat. Si on mange sainement le reste de la journée, cette gourmandise ne sera pas mauvaise pour la santé". Voilà de quoi profiter sans culpabiliser.