Les hommes

L'acteur américain est à l'affiche du film American Sniper de Clint Eastwood qui sortira en février prochain. 

Il y incarne un tireur d'élite de la Navy Seal, Chris Kyle. Pour ce rôle, Bradley Cooper a dû se métamorphoser et prendre 15 kilos de muscles. Il aurait pu utiliser des stimulants hormonaux pour se faciliter la tâche, mais l'acteur confie au magazine américain Vanity Fair: « Je suis sobre depuis 10 ans, je ne voulais rien prendre ». Bradley n'a jamais caché ses problèmes d'alcool et de drogues à son public. Il s'est donc demandé s'il pouvait prendre toute cette masse de muscles en seulement 3 mois. « Je ne savais pas si j'en étais capable. Mais, Dieu merci, mon corps a réagi rapidement », avoue-t-il.

Bradley est revenu sur son passé douloureux concernant le décès de son père en 2011. « La mort est devenue très réelle pour moi. Très concrète. Car mon père, quelqu'un qui a été dans ma vie durant trente-six ans, est parti ». Bouleversé, il confie à Vanity Fair qu'il a vu mourir son père, qu'il était à son chevet jusqu'au dernier moment. « Je respirais avec lui, et puis j'ai vu son dernier souffle, il était parti. J'ai partagé ce moment avec lui. C'était un instant critique que j'ai eu le privilège de vivre avec lui. Rien n'est plus pareil depuis ».

Il finit par conclure que la mort de son père l'a aidé à préparer ce rôle: «Perdre quelqu'un dont j'étais proche. Passer par l'amour et la mort... Savoir ce qui est important. »


© REPORTERS