Les hommes

En novembre prochain à Abu Dabi, le pilote brésilien fera ses derniers tours de circuit. En attendant, il ne lâche rien et compte bien engranger encore des points, notamment à Spa-Francorchamps. Lors d'une grande interview, il nous a raconte en exclusivité sa vie de pilote, ses projets de l'été et sa façon d'imaginer l'avenir après la Formule 1.

A 36 ans, le champion de Formule 1 Felipe Massa vit sa dernière saison de pilote. Le Brésilien a disputé 250 Grands Prix de Formule 1 depuis 2002 et a décroché onze victoires avec un titre de vice-champion en 2008. Si sa passion pour la course reste intacte, Felipe Massa est heureux de pouvoir, à partir de novembre prochain après le circuit d'Abou Dabi, vivre une vie différente auprès de sa femme et de son fils, à Sao Paulo dont il est originaire.

En attendant de faire plus de sports différents et de cuisiner pour sa famille, ce qu'il adore faire, on le retrouvera en Belgique, à Spa-Francorchamps en août où il apparaîtra avec un casque tout à fait spécial, comme il nous l'a confié lors d'une grande interview.

Felipe, quelle est votre journée-type ? De quoi est faite votre vie de tous les jours et comment vous préparez-vous aux courses ?

Si on peut parler d’une journée typique, elle se résumerait à la préparation aux courses tout en passant du temps avec ma famille. Je fais des exercices physiques tôt dans la matinée, je conduis ensuite mon fils à l’école, avant d’enchaîner avec deux à trois heures d’entraînement à nouveau. J’adore aussi cuisiner, c’est quelque chose que j'essaie de faire le plus possible.

Mais honnêtement, je n’ai pas vraiment de journée typique ni de routine particulière ! Pendant les compétitions, je suis presque toujours en train de voyager et elles demandent en effet beaucoup de préparation. Je fais beaucoup de sport et je m’entraîne tous les jours, c’est l’une des seules choses que je fais au quotidien et qui doit absolument figurer dans mon emploi du temps. Donc, si je suis à la maison, je veille à rester en forme pour les courses, et bien évidemment, j’en profite pour passer du temps avec mon fils.

© Reporters
Felipe Massa, en famille avec sa femme Raffaella Bassi et leur fils Felipinho (ici avec un autre petit garçon blond). Lors d'un match de football caritatif à Monaco, avec le prince Albert II.


Quelles sont les autres choses que vous aimez faire pendant votre temps libre ?

J’ai toujours plein de projets en cours. J’adore le sport en général, surtout le foot et le ski nautique, même si je dois faire très attention à ne pas me blesser. En dehors de cela, j’adore découvrir des petits restaurants et passer du temps en terrasse. Selon moi, le plus important dans la vie c’est d’en profiter le plus possible. Déguster des bons plats et profiter d’un verre avec des amis, c’est très important pour décompresser.


Et si vous sortez avec des amis, quel genre de cocktail aimez-vous boire ?

J’ai un faible pour le Martini & Tonic. C’est un classique mais qui est très bon, il me fait toujours penser à l’Italie.


Avez-vous déjà des projets pour l’été ? Serez-vous au Brésil afin de vous reposer?

Dans un premier temps, j’irai au Brésil pour une semaine, peut-être un peu plus. J’irai d’abord à Sao Paulo : c’est ma ville d’origine. J’en profiterai pour rendre visite à mes parents, mes amis… j’adore passer du temps avec eux à Sao Paulo. Puis, j’irai également à Miami, où j’ai un petit appartement avant de reprendre le chemin des circuits.


Parlez-nous de vos performances de la saison jusqu’à maintenant. 

Jusqu’à maintenant je suis très satisfait de mes performances et de la manière dont l’équipe se comporte. Je me sens vraiment en phase avec ma voiture actuelle, du coup je réussis à performer pendant les qualifications, mais aussi en course. Ensemble avec l’équipe, nous investissons beaucoup dans l’amélioration et la mise au point de la voiture. Par contre, j’ai eu un peu de malchance sur certaines courses. A Barcelone par exemple, j’avais réussi à bien me positionner mais des problèmes de pneus m’ont obligé à repasser au stand et ma position s’est évaporée, tout comme les quelques points à la clé. Franchement, c'est vraiment dur à digérer, mais heureusement il y a d’autres occasions pour se rattraper.

© Reporters
Il avait déjà annoncé sa retraite pour 2016 mais le départ soudain de Nico Rosberg a tout changé et Felipe Massa a rempilé pour une saison.


Quels sont vos objectifs pour le reste de la saison ?

J’aimerais avoir un peu plus de chance afin de gagner quelques points de plus. Je suis convaincu qu’on peut toujours améliorer ses performances. Mon objectif : gagner des points lors des courses et continuer à travailler très dur avec l’équipe pour rendre la voiture la plus compétitive possible. Concernant le classement au championnat, je veux vraiment me battre pour une bonne position dans le classement final. Ce ne sera certainement pas simple, mais je suis motivé et prêt à tout donner pour finir dans les 7 meilleurs pilotes au monde.


Qu’est-ce que vous passionne le plus dans la Formule 1? Quelle est votre motivation et qu’est-ce qui vous apporte le plus de joie ?

Après 16 ans de Formule 1, j’ai vécu énormément de choses. J’ai eu l’occasion de conduire sur de nombreux circuits, de visiter de nombreux pays et de découvrir des endroits phénoménaux. Ce que j’apprécie également c’est la compétition en soi, ça a toujours été un rêve de faire partie de cette compétition qu’est la Formule 1 et je réalise mon rêve ! C' est important pour moi d’avoir un regard positif sur ce que je fais et j’en suis heureux, cela me permet d’apprécier encore plus ce genre de moments.


Vous avez déjà visité des endroits aux quatre coins du monde, quel est votre préféré ?

Oui en effet, grâce à la Formule 1 j’ai déjà visité de nombreux endroits dans des pays magnifiques. Pourtant, l’endroit que j’apprécie le plus reste ma ville natale et plus précisément ma maison… Comme tout Brésilien, je suis très attaché à ma terre, je suis donc obligé de dire le Brésil et Miami en deuxième position.

© Reporters
Des petites carrioles brésiliennes, pas exactement le même genre de bolide que conduit Felipe Massa !


J’ai entendu que vous auriez un casque spécial en Belgique cet été, pourriez-vous nous donner quelques détails supplémentaires ?

Pour l’instant, je ne peux pas encore dévoiler trop de détails mais c’est sûr qu’il sera d’un design exceptionnel. Ce casque que je vais porter à Spa sera tout à fait différent de l’habituel. Il sera designé par un célèbre artiste espagnol qui est connu dans le domaine du street art. Je suis moi-même très curieux de le voir. Je le présenterai d’ailleurs sur la Terrazza Martini de Spa-Francorchamps. J’ai hâte de le présenter au public belge lors de cette course, c’est toujours une superbe atmosphère avec des gens que j’aime beaucoup...