Les hommes

Ces bottines sont un incontournable du vestiaire masculin (et féminin) depuis des siècles.


D'une reine anglaise aux Beatles jusqu'à Kanye West ou David Beckham, les Chelsea boots ont chaussé l'histoire et la pop culture. Les fameuses bottines en cuir aux côtés élastiques sont tout simplement devenues intemporelles. Flashback.

Elles ont d'abord chaussé une reine...

En 1837, la princesse Alexandrina Victoria de Hanovre s'apprête à monter sur le trône britannique. Pour l'occasion, son bottier attitré, Joseph Sparkes-Hall, lui fait un cadeau sur-mesure : des bottines en cuir dôtées d'innovants élastiques sur les deux côtés. Il a mis au point ce prototype grâce aux avancées de l'époque au sujet du caoutchouc vulcanisé, très résistant. L'ancêtre de ce que l'on appellera plus la tard la Chelsea boot est né et la princesse deviendra la célèbre reine Victoria. Deux entrées fracassantes pour le prix d'une.

puis une nation entière

Dès le 14 mai 1840, un brevet est déposé pour protéger l'invention. L'intuition de Sparkes-Hall est bonne car c'est un succès foudroyant. La raison ? Ces élastiques tiennent du génie. Permettant de se chausser et de se déchausser avec une facilité déconcertante, le modèle met tout le monde d'accord. Au 19e siècle, les femmes et ensuite les hommes - notamment les mordus d'équitation - ne jure que par lui. En Angleterre, on le trouve aux pieds de gens de toutes les classes sociales. Mixité totale.

© Flickr - Un garçon à cheval portant ses Chelsea boots en 1895.

Chelsea sera ton nom

Mais pourquoi ce nom, "Chelsea" ? En plus des cavaliers, ce sont les militaires qui apprécient ces souliers ô combien pratiques ! À Londres, la quartier de Chelsea est justement un quartier de garnison. Les officiers qui y habitent portent leur plus beau modèle en cuir lisse lorsqu'ils partent en soirée. Ça c'est pour le petit nom. Ensuite, la légende continue de prendre forme grâce à 4 garçons dans le vent...

Les Beatles trouvent chaussure à leur pied

Vous l'aviez déviné (ou bien vous le saviez déjà) : ce sont les Beatles qui vont contribuer à populariser cette chaussure en dehors du royaume. Au début des années 1960, leur carrière est balbutiante, mais ils ont déjà le goût des belles choses. La bande revient de Hambourg et tombe nez-à-nez avec ce modèle aux lignes épurés chez Anello & Davide, un magasin situé à Charing Cross, à Londres. Ni une, ni deux, les musiciens commandent quelques paires. Le twist (and shout) ? L'ajout d'un talon cubain hérité du flamenco dont l'arrière est en pente légère vers l'avant. La beatlemania ne va plus tarder à exploser. De la tête aux pieds, tout le monde voudra ressembler à John, Paul, George et Ringo.

© Pinterest - La Chelsea boot est parfois rebaptisée la Beatle boot.

Toujours dans le coup

Zippée, dorée, à sangles ou avec des élastiques colorés... la Chelsea a continué son bonhomme de chemin même après les sixties, se réinventant sans cesse et prêtant son look simple à quelques expérimentations. Après le coeur des rockeurs, la bottine légendaire a gagné celui de célébrités de tous les horizons. Avec Kanye West en tête. Fashion addict et véritable icône d'une certaine mode urbaine, minimaliste et chic, l'auteur-compisteur ne lâche jamais ses Chelsea de Bottega Veneta. Il les accompagne d'un jean destroy et d'un sweat oversize pour compléter son look signature. David Beckham a troqué ses crampons pour ces bottines dont il est raide dingue.

© PINTEREST

Qu'on se le dise, les Chelsea boots sont immortelles.