Magazine Plus que quelques jours avant le grand nettoyage de printemps! Avouez, vous aussi vous accumulez un tas de babioles dont vous n'avez pas vraiment besoin. Rassurez-vous, vous n'êtes pas le/la seul(e). Voici quelques conseils pour trier efficacement sa garde-robe.

C'est le jour J. Assurez-vous que vous avez quelques heures devant vous. Hé oui, trier c'est ennuyant mais c'est aussi très long. Posez tous vos vêtements sur votre lit et commencez par les classer par catégorie. L'idéal est de faire une pile avec les pulls, une autre avec les pantalons et ainsi de suite. Une fois fait, vous aurez un meilleur aperçu du contenu exact de votre dressing. C'est généralement à ce moment que vous vous rendrez compte que vous possédez plusieurs exemplaires presque identiques des mêmes vêtements... Le site Hello Giggles vous conseille de vous poser ces trois questions.

1. Est-ce que vous l'avez porté l'année passée?

C'est en général un assez bon indicateur. Si vous n'avez jamais porté cette fantastique petite robe verte que vous avez depuis trois ans dans vos placards, c'est pour une raison bien précise. Peut-être est-elle légèrement trop courte, trop ample, pas assez confortable? Les excuses que vous sortez à chaque fois pour ne pas la mettre reviendront systématiquement dès que vous la verrez. Inutile de s'entêter. Hop, on la met de côté dans une caisse.

2. Est-ce que cette pièce est intemporelle?

Ok, vous n'avez plus mis cette veste en jeans depuis un bail mais, si vous rentrez toujours dedans, il se peut qu'elle revienne à la mode dans quelques années. On évite donc de jeter les pièces classiques qui ne se démodent pas. Qui sait, on pourrait être bien contents de les retrouver dans un futur proche. Attention, interdiction de classer tous vos vêtements dans cette catégorie, on vous voit venir !

3. A-t-elle une valeur sentimentale?

Si la réponse est oui, cela ne signifie pas pour autant qu'il faut la garder ! Interrogez-vous sérieusement sur la question. Certes, vous portiez ce chemisier lors de votre remise de diplôme mais est-ce vraiment nécessaire de le garder? Surtout si vous ne rentrez plus dedans? Généralement, qu'on ne se mente pas, la réponse est non !

© reporters


On continue le tri !

4. En avez-vous vraiment besoin?

Lors de notre sujet sur le minimalisme, nous en étions venus à la conclusion que nous avions tendance à accumuler des choses dont nous ne nous servons pas ou peu. Pour les vêtements, c'est pareil. Ok, vous vouez un culte aux shorts kakis mais est-ce une raison pour en avoir 4 différents? Généralement, vous n'en portez qu'un ou deux. Débarrassez-vous donc des deux autres qui prennent de la place pour rien. A chaque fois que vous voyez un vêtement, demandez-vous s'il a vraiment une utilité dans votre dressing.

5. Est-ce qu'il vous va encore?

C'est une question qui peut sembler évidente mais combien de vêtements ne gardons nous pas en se disant "si je perds trois kilos, je pourrai de nouveau rentrer dedans" ou, au contraire, "ce pantalon est légèrement trop grand mais si je grossis je serai contente de l'avoir". Contentez-vous de garder les vêtements qui vous vont. Pour cela, essayez-les devant le miroir. Demandez-vous s'ils vous mettent en valeur. Et, si oui, gardez-les précieusement.

Enfin n'oubliez pas que vous pouvez donner les vêtements que vous ne mettez plus à des associations comme Oxfam ou Groupe Terre. Ils seront très heureux de les récupérer pour les distribuer à ceux qui en ont vraiment besoin !