Magazine

Le quartier à la réputation sulfureuse ne se limite pas qu’à ses fameuses vitrines…


Un quartier « sex, drugs & rock’n’roll » incontournable pour les uns, une véritable « jungle » pour les autres. À Amsterdam, le Quartier Rouge n’est pas au goût de tout le monde, et la ville a annoncé ce mardi qu’elle souhaitait du changement. L'objectif ? Réguler le flux incessant de curieux venus observer les prostituées des légendaires vitrines et mieux nettoyer les rues en proie au détritus. L’occasion de (re)découvrir « De Wallen » différemment. Voici 4 adresses qui valent le détour.


De TonTon Club, pour son ambiance rétro et geek

Chez TonTon, deux mondes se côtoient. Les gameurs et les nostalgiques profiteront des bornes d’arcade pour se défouler. Les amoureux de nourriture asiatique y trouveront de délicieux ramen. On peut également y boire un verre sur leur grande terrasse avec… les pieds dans une petite piscine gonflable ! Rafraîchissant.


Mata Hari, pour ses cocktails au bord de l’eau

Le long des canaux, Mata Hari séduit avec son ambiance chic et rustique. On y boit des cocktails classiques revisités comme le Red Light Sour à base de bourbon et de vanille, ou le surprenant Dutch Negroni. Et il se dit que les mezze et l’entrecôte sont à tomber.


Les Petites Puces, pour shopper vintage

Dans ce petit magasin charmant, Susanne Bakker, la patronne, vend les pièces qu’elle a chinées avec soin. Robes fleuries, bagues et moult objets de déco vous attendent chez Les Petites Puces dans une atmosphère détendue. Loin bien loin du tumulte qui fait la réputation du Quartier Rouge.


Cut Throat Barber Shop, pour son concept qui fait mouche

Au Cut Throat, on s’occupe de tout. Les hommes peuvent y faire tailler leur barbe avant de déguster un café de qualité et/ou un burger premium. On peut aussi y bruncher à base d’œufs Bénédicte ou y enchaîner des bières artisanales en soirée. Juste parfait.