Magazine

David Germeau, notre chroniqueur coach sportif est de retour ! Avec la volonté farouche de vous faire bouger malgré les contraintes inhérentes à nos quotidiens surchargés et sédentaires. Toutes les semaines jusqu'à Noël, suivez ses conseils avisés, vous verrez l'énergie renaître et le mieux-être s'installer durablement.

Le Dr Wolpert (Oxfort) a pu démontrer voici quelques années déjà que la seule raison d’être de notre cerveau est de nous permettre de bouger. Il a en effet observé la « Seringue des Mers », petit invertébré qui, au début de sa vie, se balade afin de trouver le rocher idéal et ainsi filtrer l’immensité bleue qui l’entoure. Pour se déplacer, elle a donc besoin d’un cerveau, élémentaire mais bien présent. Par contre, une fois accroché, elle ne bougera plus jusqu’à la fin de sa vie et va donc consommer ses propres neurones. De là à dire qu’en restant assis, nous finirons comme elle, il y a un pas que nous ne franchirons pas tout de suite, quoi que …

Si vous êtes assis la plupart du temps, au bureau ou dans les transports, un problème se pose. Vous diminuez votre consommation de calories, votre métabolisme ralentit (de 1 calorie par minute) mais votre acuité mentale également. C’est l'une des raisons pour laquelle les philosophes grecques enseignaient en marchant …

Si vous avez un travail actif, c’est un peu différent mais suivez-moi jusqu’au bout car les conseils de cette semaine pourraient fort bien vous permettre de diminuer les douleurs chroniques et surtout l’épuisement !

En effet, notre cerveau est divisé en plusieurs parties et chacune d’elle aura un rôle sur le bon fonctionnement de notre organisme. A l’inverse, ce que notre corps fait de la journée influence également notre cerveau mais, élément important, dans d’autres régions du cerveau.

Vous restez assis, vous faites moins de mouvements, le cerveau ralentit.

Vous bougez mais sur des mouvements répétitifs, votre cerveau reste en mode automatique.

Dans les deux cas, vous risquez la surchauffe, vous risquez l’épuisement.

En effet, nos neurones aussi ont besoin d’entraînement et bonne nouvelle, vous pouvez les moduler facilement, quotidiennement.

C’est en plus un excellent moyen d’éviter le surmenage : apprenez de nouveaux mouvements qui entraineront de nouvelles connexions nerveuses. Cela permettra aux neurones qui bossent sur le stress de respirer quelques instants !

Voici 10 exemples de « Micros pauses physiques » (1 à 3min toutes les heures) qui détendront votre système nerveux et pourraient fort bien vous éviter le surmenage mental :

  1. Jonglez à 3 balles

  2. Faites du « Hacky Sack » (ou footbag)

  3. Marquez des paniers dans votre poubelle à papier

  4. Apprenez un nouveau rythme

  5. Faites quelques pas de « Step » dans les couloirs

  6. Apprenez une séquence de « Boxe »

  7. Dessinez des 8 couchés avec deux mains

  8. Ecrivez de la main non dominante

  9. Le Fitness des doigts (vous verrez, j’ai des progrès à faire sur celui-là …)

  10. Faites une combinaison avec les mains

Le principe est donc simple : apprendre une nouvelle séquence, de manière ludique et idéalement de manière ambidextre. C’est le meilleur moyen de détendre votre cerveau logique – sensible au stress.

Votre défi de la semaine :

Gardez 1 action de la semaine dernière et choisissez 3 actions de la liste ci-dessus à tester pour les 7 prochains jours.

Retrouvez les exercices pratiques sur la vidéo ci-jointe .

David Germeau, votre « Coach Challenge » sur FB : David Germeau Consulting

Pour les voyageurs professionnels : « Le Graal du Voyageur Moderne » sur amazon : chapitre sur Bedwere

Programme Corporate Fitness « Gym@Work » infos via info@gymsana.be