Magazine Difficile de faire le tri entre les différentes matières textiles tant le choix est grand. Quelles matières sont les plus respirantes ? Les plus adaptées aux peaux sensibles ? On fait le point.


Les fibres naturelles

Produites à partir de plantes ou d’origine animale, elles sont conseillées aux personnes allergiques, les colorants utilisés pour les teindre étant globalement mieux tolérés.

Le coton

+ Respirant, léger à porter et doux au contact. "C’est une fibre bien tolérée par les personnes qui souffrent d’allergies, d’eczéma et de psoriasis", détaille le Dr Jean-Luc Bourrain, dermatologue. Le coton est aussi plus adapté pour les dessous si l’on est sujette aux infections urinaires ou aux mycoses. Comme il se réchauffe vite au contact du corps, il est agréable l’hiver pour le linge de lit.

- Il conserve l’humidité et donc la transpiration. Ce qui fait courir le risque d’un chaud et froid après une séance de sport et augmente celui d’irritations au niveau des zones de frottements. Ses fibres sont difficiles à teindre; les fabricants hors de l’UE ont parfois recours à des produits chimiques (comme le formaldéhyde, allergène et irritant) pour fixer les couleurs vives. Il vaut donc mieux, si on a la peau sensible, opter pour des couleurs claires ou un blanc crème plutôt qu’un blanc éclatant.

La soie

+ Idéale pour les peaux sensibles car elle est d’une grande douceur. Isolante, elle maintient au chaud en hiver et au frais en été.

- Elle est chère et fragile.

Le lin

+ "Très agréable à porter l’été car il est léger, respirant et évacue la transpiration", explique Marie Montliaud, de la Fédération de la maille et de la lingerie. Le lin est une matière intéressante pour les personnes souffrant de sueurs nocturnes qui peuvent la choisir pour leur literie.

- Il a un toucher rustique qui peut gêner les peaux sensibles.

La laine

+ Isole bien et maintient au chaud comme au frais : "Un débardeur fin en laine mérinos, tricoté en maille lâche, aide à rester au frais l’été mieux qu’un débardeur en coton !", assure Marie Montliaud.

- Comme elle a tendance à gratter, "elle est irritante et mal tolérée par les personnes qui ont la peau sensible", prévient le Dr Bourrain. Le cachemire et l’angora, plus doux, peuvent néanmoins convenir.

Le cuir

+ Maintient au chaud.

- Des agents utilisés pour le tanner, comme le chrome, sont responsables d’allergies.

© pexels

Les fibres artificielles

Elles sont produites à partir de plantes dont les fibres sont plongées dans un solvant pour les assouplir et les tisser, puis transformées par des traitements chimiques.

La viscose

+ Conçue pour reproduire les propriétés de la soie mais à moindre coût, elle est douce et bien tolérée par les personnes qui souffrent d’eczéma et de psoriasis.

- Elle absorbe l’humidité.

Le bambou

+ Il est légèrement plus doux que le coton et également peu allergisant.

- Il absorbe l’humidité. Les vêtements en bambou sont souvent mis en avant pour leur côté naturel et écologique… À tort ! "Certes, la plante pousse sans pesticide et demande peu d’eau mais la fibre nécessite pour sa transformation des traitements très polluants", rectifie Marie Montliaud.

Le soja

+ Doux, il retient la chaleur et ne conserve pas l’humidité : le vêtement sèche donc très rapidement.

- Nouveau sur le marché du textile. Les articles qui l’intègrent dans leur fabrication restent encore rares et un peu chers.


Les fibres synthétiques

Elles sont fabriquées à partir de plastiques issus de l’industrie pétrochimique.

Le polyamide (ou nylon)

+ Doux, souple et brillant. Des qualités qui expliquent qu’il est très utilisé en lingerie. Au toucher, il est plutôt froid; ce qui est agréable en été, moins en hiver.

- "Peu respirant, il entraîne un phénomène de macération propice à la prolifération des bactéries et champignons si on transpire", prévient Marie Montliaud.

L’acrylique

+ "Bon isolant thermique, il est plus léger et moins cher que la laine, avec un toucher identique", explique Marie Montliaud. De plus, comme il gratte moins, il peut mieux convenir aux peaux sensibles.

- Il est peu respirant.

Le polyester

+ "Grâce à la création de petits canaux dans la fibre qui évacuent l’humidité, il est devenu plus respirant qu’avant", souligne Marie Montliaud. Ce qui en fait un bon allié pour le sport. C’est aussi un bon isolant qui maintient bien au chaud.

- Il est composé de fibres courtes qui peuvent irriter les peaux sensibles.