Magazine

Le harcèlement de rue, une pratique qui appartient au passé. Voilà le message de cette campagne de sensibilisation. Percutante et toute en subtilité.

Un Musée du Harcèlement de Rue. C'est l'idée géniale de cette campagne de sensibilisation contre le harcèlement, à l'initiative de la Ville de Lausanne. 

La vidéo nous montre des visiteurs découvrir avec un guide (l'humoriste suisse Yann Marguet) "le comportement primitif du harcèlement de rue" dans un musée qui est totalement dédié à cette pratique répandue au XXIème sicèle. Des mannequins mimant la main aux fesses ou la caresse dans les cheveux non sollicitée, des tableaux contemporains inspirés du consentement font partie des oeuvres exposées dans ce musée imaginaire, qui compte aussi des haut-parleurs émettant les insultes récurrentes entendues par les femmes dans l'espace public. Avec en point d'orgue, "Le Jocond", "représentation tragi-comique de l'arme préférée du harceleur : le regard, dans tout ce qu'il a de persistant, de silencieux et d'inquiétant".

Avec cette campagne, la ville de Lausanne nous montre son espoir que le harcèlement de rue devienne un jour une pratique appartenant au passé.  La ville suisse prévoit aussi des actions de lutte préventives et répressives, rapporte le quotidien suisse Le Temps, comme "la formation des acteurs de sécurité, la prévention dans les classes et la mise à disposition d’un formulaire de signalement sur internet"