Magazine

Une photo symbolique pour rappeler que les femmes sont présentes dans le milieu de l'entrepreneuriat.

Fin août, le magazine Capital publiait une enquête sur les jeunes entrepreneurs français. En guise d'illustration de cet article : une double page avec la photo de 11 hommes en chemise blanche et jeans bleu foncé. Ce shooting sur une terrasse avec vue sur la tour Eiffel illustre les start-up françaises qui vont "enfin jouer dans la cour des grands".Très vite, cette photo a enflammé les réseaux sociaux et agacé les associations féministes, jugeant cette représentation sexiste et en dehors de la réalité.




Où sont les femmes ? Delphine Rémy-Boutang, fondatrice de la Journée de la femme digitale (JFD), a réagi à ce cliché par une autre image, plutôt symbolique. Elle a demandé à 13 femmes start-uppeuses de se prêter à un shooting en chemise blanche et jeans bleu foncé, face à la tour Eiffel. Car si les femmes restent minoritaires dans la création d'entreprise, elles sont bien présentes. "Si l'on continue à ne montrer que des rôles modèles masculins, on n'aura aucune chance d'augmenter la part des femmes", confie l'entrepreneuse au magazine Challenges. Un coup médiatique qui met en avant également l'ouverture d'un espace de networking, le JFD Connect Club, ce mercredi, pour permettre aux femmes de créer plus facilement leur réseau.