Magazine

Deux psychiatres cinéphiles cartonnent avec leur émission sur la plate-forme de vidéos qui décryptent les maladies mentales de manière ludique. Psylab enregistre 800.000 vues et compte 36.000 abonnés.


Christophe Debien, ancien chef des urgences psy du CHRU de Lille (Nord) et son acolyte Geoffrey Marcaggi, psychiatre, ont eu l'idée de mettre en ligne tous les mois des vidéos sur Youtube, il y a un peu plus de 1 an. L'objectif de la chaîne Le Psylab est d'expliquer au plus grand nombre le mécanisme des maladies mentales comme la schizophrénie, des domaines nébuleux et inquiétants pour la plupart des gens.

Et le public adore : 36.000 "psychonautes" suivent les deux fans de cinéma qui illustrent leurs démonstrations médicales et leurs conseils avec des extraits de films, des séries télés et des jeux vidéo. Les deux animateurs définissent, donnent des chiffres, livrent des conseils et démontent les idées reçues. De manière décalée, les maladies sont parfois personnifiées par des personnages qui sont interviewés. Le ton est sérieux, mais détendu et les formats sont différents à chaque fois.

La chaîne propose quatre programmes. "Fovéa" décrypte un film, une série ou un jeu vidéo et la façon dont celui-ci éclaire un concept-clé de la psychiatrie, "Psychoptik" décortique une maladie ou un concept, "Psyché " fournit une réponse courte à une question (l'effet placebo, la psychothérapie...) et "Psystory" met en scène l'histoire de la psychiatrie.

Par exemple, pour parler du psychotrauma, ils font référence à "Valse avec Bachir" d'Ari Folman qui revient sur une expérience individuelle de la guerre du Liban et du massacre de Sabra et Chatila. Pour l'émission sur le suicide, ils ont travaillé autour de "Docteur Patch" de Tom Shadyac, quelques semaines après le suicide de Robin Williams, interprète principal du film, et de "Virgin Suicides" de Sofia Coppola. Cette vidéo de 35 minutes a recueilli à elle seule 100.000 vues.

© DR